Maroc : Mohammed VI, le roi de la mode

Jeudi 2 Mars 2017

Les instants de détente du roi du Maroc sont devenus des moments fashion. Son goût pour les couleurs vives, les gros imprimés, les tee-shirts échancrés… tout ce qui sort du conventionnel, nous propulse à des années lumières de la tradition du costume et de la djellaba des monarques alaouites.

Sa dernière apparition s’est faite en compagnie de Pathé Ouédraogo, dit Pathé’O, le créateur des célèbres chemises colorées de Nelson Mandela. Burkinabè d’origine, Ivoirien d’adoption, cette talentueuse griffe africaine a confectionné pour Mohammed VI une de ces vestes bariolées qu’il affectionne particulièrement ces derniers temps.

La photo a été prise il y a quelques jours dans l’atelier de Pathé’O à Treichville, commue d’Abidjan, en pleine visite royale en Côte d’ivoire. Le quartier de Treichville est le temple de la « sape » ivoirienne. On y ose les mariages de couleurs les plus improbables, sur les traces du prince de la Sape, Papa Wemba, mort en avril 2016.




AUTRES INFOS

Maïmouna Bousso : "C'est Macky Sall qui a détruit ma maison"

Simon Sène fait danser la République : Mbaye Ndiaye chauffe encore le podium

Mawa, un récital de coran pour le retour de la paix en Casamance

Ama Baldé: « Je veux devenir roi des arènes »

Selbé, tais-toi !… Nguir Yalla, noppil !!

Vidéo: Apres la défaite de Papa Sow, la voiture de Moustapha Gueye volée



Idrissa Seck à Macky Sall: « Ne fuyez pas le débat et n'occulte pas la question Petrotim»

Dionne révèle ce que Bamba Fall cachait : «Tu as dit que tu admires le président et sa femme Marieme Faye»

Gestion sobre: l'avion présidentiel Sénégalais est allé chercher Weah au Liberia. Et qui paye la facture ?

Awa Ndiaye: «sur l'affaire Seneporno, le premier ministre m'a dit... »

Le président Pape Mactar Diallo : «L' alternance de 2012, a été fourvoyée par la dynastie Faye Sall»

Mbaye Ndiaye assume: « Khalifa Sall, c’est mon ami et pour rien au monde, je ne vais me mettre sur la place publique pour le dénigrer, jamais ! » regardez

Macky Sall à ses proches: «il faut laisser les gens de l'opposition bavarder, ils n'auront rien en 2019...»