Menu

"Marième, une femme libre et qui assume sa vie, sa sexualité..."

Lundi 16 Novembre 2020

Halima Gadji est un personnage particulier. Après avoir provoqué la mort à deux reprises pendant son adolescence, l'actrice de la série "Maîtresse d'un homme marié" s'est permis de franchir le Rubicon fixé par la société sénégalaise.

Pourtant dans une interview accordée à Ayana Magazine, elle révèle n'avoir jamais voulu jouer le rôle de Marième Dial. Un personnage trop hautain à son goût. "Au début, j'avais du mal parce que moi-même, je n'étais pas ouverte à parler de cette manière, à exposer mon corps".

 

Heureusement pour Halima, plus elle jouait, plus elle ressentait "de l'affection pour ce personnage" qu'elle dit comprendre davantage. " Orpheline de père et une mère malade, elle n'a pas grandi en Afrique, donc elle n'en a pas la culture. Elle fait ses études en France, elle revient, elle n'a pas reçu l'éducation religieuse. C'est Marième, une femme libre et qui assume sa vie, sa sexualité", confie-t-elle a Ayana Magazine.

​Hors des caméras, la jeune maman est une passionnée de sport. Une influenceuse aussi. Sur les réseaux sociaux, elle est largement suivie. Elle monte souvent au créneau pour défendre les droits des femmes, des enfants et donner des conseils pour maintenir une bonne forme physique. Une femme superbe, selon ses proches et amis. Très loin de la garce qu'elle incarne à l'écran.


Seneweb



La Redaction




AUTRES INFOS

NÉCROLOGIE : Le Khalife de Serigne Mame Mor Diarra Mbacké rappelé à Dieu

Pegasus : Le Maroc sert des citations directes en diffamation contre Forbidden Stories et Amnesty

La voiture des acteurs de la série "Infidèles" endommagée : Ce qui s'est réellement passé

Thiès:Il achète un téléphone volé, utilise le Whatsapp de la propriétaire et lui envoie des images

Kaolack : Le gouverneur annule les concerts de Ngaaka et Wally Seck

Waññiko- Ecoutez le new single du King, Youssou Ndour

3e vague : Ahmed Khalifa NIASSE demande à Macky de remettre le couvre-feu


Recherche