Madagascar: le «famadihana», ou le «retournement des morts»

Dimanche 27 Août 2017

A Madagascar, c’est un rite qui en dit long sur le système de valeurs malgaches. Le « famadihana », ou en français « le retournement des morts », est une cérémonie réalisée en l’honneur des ancêtres. D’après les historiens, elle se pratiquerait depuis le XVIe siècle, un peu partout sur l’île, mais avec des variantes en fonction des ethnies. Souvent fastueux, ce rite nécessite parfois des années d’économies pour les familles qui l’organisent. A la frontière entre rite païen et rite religieux, entre archaïsme et modernité, le « famadihana » est une histoire de compromis. Un compromis que les nouvelles générations urbaines ont toutefois du mal à accepter. Mahery Andiranahaga est historien. A travers son association, il participe à la préservation du patrimoine culturel de son île. Il répond aux questions de Sarah Tétaud.
rfi



AUTRES INFOS

Deso Dogg, ancien rappeur devenu jihadiste, tué en Syrie

Léa Soukeyna Ndiaye citée dans une rocambolesque affaire…

Le président français arrive à Saint-Louis : la mairie refait toutes les routes !

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor