Menu

MEXIQUE: Joselyn Cano est morte après une opération des fesses

Samedi 26 Décembre 2020

Joselyn Cano, la "Kim Kardashian mexicaine" est décédée le 7 décembre dernier à la suite d'un lifting brésilien réalisé en Colombie. Des complications sont survenues à la suite de l'intervention.


Très populaire au Mexique, Joselyn Cano est morte dans de tristes circonstances. Le 7 décembre dernier, l’influenceuse de 29 ans a perdu la vie après avoir subi une opération de chirurgie esthétique en Colombie. Surnommée la « Kim Kardashian du Mexique » en raison de son postérieur généreux, la jolie brune aura été emportée par son envie de perfection. Ses obsèques ont été diffusés en direct sur YouTube.

Un lifting brésilien raté
Joselyn Cano était prête à tout pour obtenir le corps de ses rêves. Ces dernières années, le mannequin de charme avait subi de nombreuses interventions de chirurgie esthétique. Alors qu’elle voulait augmenter le volume de ses fesses, la jeune femme a programmé un nouveau lifting brésilien en Colombie. Pratiquée couramment, cette intervention, dont le but consiste a prélever de la graisse sur le corps avant de l’injecter dans les fesses, est très appréciée des vedettes de télé-réalité et autres influenceuses. Hélas, selon The Sun, cette augmentation des fessiers ratée aurait été fatale à Joselyn Cano.


Une opération dangereuse
Joselyn Cano est-elle morte des suites de l’anesthésie ou d’une embolie graisseuse, principale complication de ce genre d’intervention ? Le lifting brésilien est en effet une opération réputée dangereuse. Cette pratique cause de nombreux décès à travers le monde, depuis des années. La graisse prélevée dans le corps est injectée directement dans le muscle. Délicat, ce geste, s’il n’est pas effectué correctement, peut causer une embolie graisseuse pulmonaire. La graisse pénètre alors dans la circulation sanguine et bouche un vaisseau sanguin ou une veine cave puis les vaisseaux pulmonaires.


 

Une mort évitable ?
Au Brésil, où cette intervention fait un tabac, de nombreux chirurgiens opèrent dans des appartements ou des garages. Ces pratiques clandestines, souvent réalisées par des gens peu compétents, sont à l’origine de nombreux décès. Joselyn Cano s’est-elle fait opérer dans une clinique ? Sa mort aurait-elle pu être évitée si elle avait opté pour une technique moins risquée comme la pose d’implants fessiers ? Des questions que ses fans endeuillés se posent inlassablement.

C’est avec grand enthousiasme que le 12 décembre 2020, Arthur lançait sur TF1 sa toute nouvelle émission, District Z. Un jeu qui réunit des célébrités lâchées dans une zone infestée de zombies et à la recherche de gains au profit de diverses associations. Lors du premier épisode, Michaël Youn, Cartman, Arnaud Ducret, Denitsa Ikonomova et Vincent Desagnat ont réussi à remporter 35 000 euros pour l’association SOS Autisme.

Ce vendredi 18 décembre 2020, c’est au tour de Camille Combal, Estelle Lefébure, Kev Adams, Jarry et Sandrine Quétier de se lancer à l’aventure dans le repère du mystérieux savant fou, le professeur Z. Mais les téléspectateurs seront-ils au rendez-vous ?


Un carton d’audience
Le lancement du programme, la semaine dernière, a réuni plus de 5 millions de curieux devant leurs petits écrans. De quoi réjouir Arthur, qui a cependant passé la soirée à répondre à ses détracteurs sur Internet. Car ils ont été nombreux à dézinguer District Z sur Twitter, jugeant le concept un peu trop similaire à Fort Boyard. D’ailleurs, la production a fait appel à la même équipe de réalisation du jeu de France 2, comme l’a rapporté Le Parisien

Star Mag
La Redaction




AUTRES INFOS

Louis François Mendy et Adama Diatta, les derniers espoirs d'une nation

Nécrologie : L'international sénégalais, Henry Camara, a perdu sa maman...

Mercato - PSG : L'énorme plan du Real Madrid pour Kylian Mbappé !

Charlotte Dipanda ne se « battra » pour aucun homme !

Décès du gendarme Mohamed Lakhzaf Aidara : Le témoignage du capitaine Touré

Covid-19 : La maladie emporte 14 patients en 24H

Covid-19, la situation n’est pas encore sous contrôlée


Recherche