Menu

Libérations des détenus politiques : Le M2D appelle à nouvelle manifestation ce samedi à la place de la nation

Mardi 9 Mars 2021



Le Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D) s’incline pieusement devant la mémoire des jeunes martyrs de la démocratie tombés sous les balles du régime de Macky Sall. 

Le M2D présente ses condoléances les plus attristées à leurs familles ainsi qu’à tout le peuple sénégalais et invite tous ceux et celles qui le peuvent à se rendre à leurs obsèques pour les accompagner à leur dernière demeure et  se mettre en union de prière avec leurs proches.

Le M2D appelle l’ensemble des sénégalais à observer une journée de deuil national, ce vendredi 12 mars, pour prier, partout dans le Sénégal, pour le repos de leur ame. Pour marquer cette journée, le M2D appelle les sénégalaises et sénégalais à s’habiller en blanc, mettre des foulards blancs sur les devantures des maisons, sur les véhicules, etc.  en leur mémoire.

Le M2D informe par ailleurs le peuple Sénégalais qu’il compte organiser un Telethon pour récolter des fonds destinés à aider de manière urgente les familles dans la prise en charge des malades. 
 
M2D observe que la répression aveugle qui s’est abattue sur les jeunes manifestants, qui a causé la mort de 11 personnes et occasionné des blessures graves pour près de 590 autres citoyennes et citoyens sénégalais est sans précédent dans l’histoire du Sénégal. Il note aussi avec regret que les arrestations et la  traque des opposants se poursuivent dans le pays 

Macky Sall apparaitra, sur les langues de la postérité, comme celui a fait tirer à bout portant sur des civils innocents.

Le M2D en tirera toutes les conséquences et se réserve le droit de saisir les juridictions nationales et internationales compétentes afin que ces crimes ne restent pas impunis.

Guidé exclusivement par l’intérêt supérieur vital du peuple sénégalais et entendant l’appel nos concitoyennes et concitoyens à résister à la dictature, l’oppression et l’injustice, le M2D a assumé toute sa responsabilité pour mobiliser, organiser et conduire la lutte pacifique du peuple pour la démocratie et l’État de droit.
Soucieux de préserver la paix et la stabilité du pays, le M2D s’évertue à mener toutes ses actions en conformité avec les droits conférés par la constitution.

Le M2D a aussi entendu les nombreux appels, y compris ceux des Guides religieux. C’est ce qui justifie la suspension des deux jours de manifestations initialement prévus ce mardi 9 et mercredi 10 mars .

Le M2D réaffirme néanmoins sa détermination à poursuivre la lutte démocratique et pacifique sur la base des exigences ci-après :

1. Libérer immédiatement et sans condition tous les prisonniers politiques encore incarnés;
2. Mettre en place une Commission nationale indépendante, inclusive et ouverte à la société civile et à l’opposition, entre autres, pour évaluer les réparations et les indemnités à accorder aux familles des victimes et surveiller leur bonne exécution;
3. Ouvrir une enquête indépendante pour retrouver et traduire devant les juridictions nationales et/ou internationales tous ceux qui, dans les forces de l’ordre comme parmi les nervis et miliciens recrutés par le pouvoir, se sont rendus coupables de meurtre dans les manifestations ainsi que leurs commanditaires 

Le M2D publiera dans les prochains jours, un mémorandum de revendications en 10 points. 

Le M2D appelle le peuple sénégalais à un rassemblement Pacifique à la place de la Nation, à Dakar, le Samedi 13 mars 2021 à partir de 15h pour la libération des détenus. Toutes les dispositions prévues par la Constitution sont respectées par le M2D.

De telles rassemblements pacifiques sont aussi prévus dans les régions et la diaspora. Tous les manifestants sont invités à venir avec le drapeau national.  
 
Fait à Dakar le 09 mars 2021
La Redaction



TV& RADIOS

Serigne Fallou Dioumada : "Si tu cherches des gens arrogants, incorrects... va chez les policiers et gendarmes"

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme



Inscription à la newsletter

Recherche