Exclusif.net, la vérité

Législatives: Juliette Zingan, la dame qui bouscule Barthélemy Dias à Dakar


Rédigé le Samedi 24 Juin 2017 à 16:43



Législatives: Juliette Zingan, la dame qui bouscule Barthélemy Dias à Dakar
La coalition présidentielle a décidé vraiment de porter le combat dans les communes les plus favorables à Khalifa Sall. «Le parti présidentiel a débauché plusieurs maires, mais a également envoyé au front des personnalités capables de faire face aux hommes de Khalifa Sall ». A Sacré-Cœur, qui semble être un bastion imprenable du maire,Bennoo a investi une tête dure face à Barthélemy Dias. La secrétaire générale du Parti socialiste à Sacré Cœur, Juliette Paul Zingan, est la principale opposante de Barthélemy Dias. Cette femme dite de caractère a défié Barthélémy Dias lors du dernier référendum en appelant à voter ‘’Oui‘’. Elle était directrice de cabinet de Barth. Pour ces élections, elle ne rigole et compte remporter son deuxième duel avec Dias fils


En effet, elle a remporté haut la main le scrutin référendaire du 20 mars après sa débâcle aux locales de 2014. Sur les 8 675 votants, le camp du ‘’Oui’’ caracole en tête avec 4 936 voix, soit 56,89% contre 3 927 voix, soit 45,21% pour le ‘’Non’’. Depuis cette défaite dans son camp, Barthélémy Dias multiplie les actions, mais Juliette Zinga reste une arme fatale pour BBY et à toutes les chances de rééditer le coup de mars 2016. L’arrivée dans la bataille du ministre Amadou Bâ et les solides conquêtes de Abdoulaye Diouf Sarr montrent que la coalition présidentielle s’est renforcée. « Il y a 90 000 votants aux Parcelles, grâce au travail effectué par le ministre Bâ. Le score des Parcelles va rapidement modifier la donne au plan départemental ». Le maire, Moussa Sy, aurait déjà dit en privé que le combat sera très inégal. « Face aux moyens dont dispose la majorité, il sera difficile pour l’opposition de gagner les Parcelles ».


Par ailleurs, malgré la bonne volonté de ses partisans, il est difficile pour le camp de Khalifa Sall de se dé- ployer. « C’est une coalition qui compte sur de bonnes volontés, mais les faits pour lesquels ce dernier est poursuivi ont fini par salir son image dans beaucoup de cercles ». Khalifa Sall avait son salut dans une grande coalition de l’opposition, mais l’émiettement des forces sera son principal handicap. « Cette élection qui s’avérait facile pour lui risque d’être la plus difficile de son histoire politique ».

LE SOIR 



Facebook

Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Casa Sport: Levée des sanctions contre certains supporters du comité "Allez Casa"

Ziguinchor: Le président du "Casa Sport" dévoile les grands projets du club

KAWTEF – Ndella Madior Diouf : « Goor Bouy Barame…. Da Wara Dagg Ay Wéwam Sinon Plaisir $Exuel Dou Ame… »

L'actrice Bidew célèbre son anniversaire avec un message émouvant

Vidéo: Les images satellites de l'explosion d'une pirogue au large de Dakar

Free déçoit déjà: Son internet mobile ne marche pas

Boycott des produits français: Le président du Medef appelle les entreprises à "résister au chantage"

Nécrologie: La journaliste Awa Dabo est décédée

Ziguinchor: Les journalistes à l'école de la "non violence"