Menu




Législatives: Juliette Zingan, la dame qui bouscule Barthélemy Dias à Dakar

Samedi 24 Juin 2017

Législatives: Juliette Zingan, la dame qui bouscule Barthélemy Dias à Dakar
La coalition présidentielle a décidé vraiment de porter le combat dans les communes les plus favorables à Khalifa Sall. «Le parti présidentiel a débauché plusieurs maires, mais a également envoyé au front des personnalités capables de faire face aux hommes de Khalifa Sall ». A Sacré-Cœur, qui semble être un bastion imprenable du maire,Bennoo a investi une tête dure face à Barthélemy Dias. La secrétaire générale du Parti socialiste à Sacré Cœur, Juliette Paul Zingan, est la principale opposante de Barthélemy Dias. Cette femme dite de caractère a défié Barthélémy Dias lors du dernier référendum en appelant à voter ‘’Oui‘’. Elle était directrice de cabinet de Barth. Pour ces élections, elle ne rigole et compte remporter son deuxième duel avec Dias fils


En effet, elle a remporté haut la main le scrutin référendaire du 20 mars après sa débâcle aux locales de 2014. Sur les 8 675 votants, le camp du ‘’Oui’’ caracole en tête avec 4 936 voix, soit 56,89% contre 3 927 voix, soit 45,21% pour le ‘’Non’’. Depuis cette défaite dans son camp, Barthélémy Dias multiplie les actions, mais Juliette Zinga reste une arme fatale pour BBY et à toutes les chances de rééditer le coup de mars 2016. L’arrivée dans la bataille du ministre Amadou Bâ et les solides conquêtes de Abdoulaye Diouf Sarr montrent que la coalition présidentielle s’est renforcée. « Il y a 90 000 votants aux Parcelles, grâce au travail effectué par le ministre Bâ. Le score des Parcelles va rapidement modifier la donne au plan départemental ». Le maire, Moussa Sy, aurait déjà dit en privé que le combat sera très inégal. « Face aux moyens dont dispose la majorité, il sera difficile pour l’opposition de gagner les Parcelles ».


Par ailleurs, malgré la bonne volonté de ses partisans, il est difficile pour le camp de Khalifa Sall de se dé- ployer. « C’est une coalition qui compte sur de bonnes volontés, mais les faits pour lesquels ce dernier est poursuivi ont fini par salir son image dans beaucoup de cercles ». Khalifa Sall avait son salut dans une grande coalition de l’opposition, mais l’émiettement des forces sera son principal handicap. « Cette élection qui s’avérait facile pour lui risque d’être la plus difficile de son histoire politique ».

LE SOIR 





Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

Rapatriement massif de migrants clandestins: L'Espagne et le Sénégal signent des accords

Vidéo: Titi fait pleurer Alima Dionne de Sen Tv le jour de son anniversaire

Benoit Sambou assène ses vérités: "Les populations sont fatiguées des discours creux et des promesses sans lendemain..." (REGARDEZ)

Corine Augustine N'deye déplore :"Il y a trop de discrimination dans les concours au Sénégal"

Me Wade: "Vendre des licences de pêches à n'importe qui pour toucher 50 ou 120 millions de commission, c'est scandaleux " (REGARDEZ)