Menu

Le bilan des victimes de la guerre israélienne à Gaza s'élève à 9 061 morts dont 3 760 enfants

Jeudi 2 Novembre 2023

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a annoncé mercredi que le bilan des victimes des raids israéliens sur la bande de Gaza depuis le 7 octobre s'est alourdi à 9 061 Palestiniens tués, dont 3 760 enfants.
Cela s'est produit lors d'une conférence de presse du porte-parole du ministère, Ashraf Al-Qudra, à l'hôpital Al-Shifa de la ville de Gaza.


"Le bilan des morts dans la bande de Gaza à la suite de l'agression israélienne s'est élevé à 9 061 martyrs, dont 3 760 enfants et 2 326 femmes, depuis le 7 octobre dernier, en plus de 32 ​​000 blessés. L'occupation a commis 15 massacres au cours des dernières 24 heures, coûtant la vie à 256 personnes, ce qui porte à 965 le nombre de massacres commis par l'occupation israélienne contre des familles palestiniennes. Nous avons reçu 2 060 rapports faisant état de personnes disparues sous les décombres, dont 1 150 enfants, depuis le début de l'agression contre Gaza", a-t-il détaillé.

Al-Qudra a souligné que "135 personnels de santé ont été tués et 25 ambulances ont été détruites à la suite de l'agression israélienne contre la bande de Gaza".

Il a accusé Israël de "cibler délibérément plus de 100 établissements de santé, ce qui a conduit à la mise hors service de 16 hôpitaux et de 32 centres de soins primaires en raison du ciblage israélien et de l'épuisement du carburant".

Al-Qudra a ajouté que "l'occupation israélienne empêche l'évacuation des blessés des hôpitaux du nord de la bande de Gaza, en coupant les routes reliant le nord et le sud de la bande, jusqu'au point de passage terrestre de Rafah".

Il a mis en garde contre un "désastre sanitaire" résultant de l'arrêt du principal générateur électrique de l'hôpital indonésien (Nord) et de l'arrêt imminent du principal générateur du complexe médical Shifa à Gaza.

Al-Qudra a appelé le président turc Recep Tayyip Erdogan à protéger l'hôpital de l'amitié turco-palestinienne et à lui fournir du carburant pour sauver la vie des patients atteints de cancer.

Al-Qudra a appelé la communauté internationale à "fournir un passage sûr pour la sortie d'un grand nombre de blessés dans des cas graves et complexes pour lesquels il n'existe aucun traitement à l'intérieur de la bande de Gaza".

Il a appelé toutes les parties à garantir un passage sûr pour l'acheminement de l'aide médicale et du carburant ainsi que pour l'entrée des délégations médicales dans la bande de Gaza.

Depuis le 7 octobre, l’armée israélienne mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, au cours de laquelle elle a tué 9 061 personnes, 3 760 enfants et 2 326 femmes, en plus de 32 000 blessés. Elle a également tué 134 Palestiniens et arrêté environ 2 000 en Cisjordanie occupée, selon des sources officielles palestiniennes.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0

Assemblée générale de la FSF reportée : Augustin Senghor évoque une perte de 15 millions FCFA

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 16 juillet 2024 (wolof)

Présidence de la FSF : Senghor en lice pour un quatrième mandat ?

Audition de la FSF par la Cour des comptes: Augustin Senghor brise le silence

Nairobi : Un tueur en série avoue 42 meurtres

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 15 juillet 2024 (wolof)

Finale Copa America : L'Argentine de Messi victorieuse dans un match mémorable



Flux RSS

Inscription à la newsletter