Menu

Le Premier Ministre du Burkina Faso en visite au Mali

Mercredi 1 Février 2023

Depuis l’arrivée au pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré à Ouagadougou, début octobre, les relations entre le Burkina Faso et le Mali ne cessent de se renforcer. Après le déplacement symbolique du jeune président de transition burkinabè à Bamako, le 2 novembre, c’est au tour de son Premier ministre, Apollinaire Joachim Kyélem de Tambèla, de se rendre dans la capitale malienne, ce mardi 31 janvier.

Le chef du gouvernement burkinabè devrait s’entretenir avec son homologue malien, Choguel Kokalla Maïga. En revanche, rien n’a filtré sur un possible tête-à-tête avec le colonel Assimi Goïta, le président de la transition malienne. « L’objectif du voyage est d’abord de renforcer notre coopération bilatérale avec l’exécutif malien », explique un proche du capitaine Traoré, sans plus de précisions.

Acquisition d’armes russes
Selon nos informations, Assimi Goïta et Ibrahim Traoré, qui s’entretiennent régulièrement au téléphone, entendent coopérer davantage, notamment dans le cadre de la lutte contre les groupes jihadistes. Bamako a ainsi récemment servi d’intermédiaire pour faciliter l’acquisition d’armes russes par les autorités burkinabè. Pour Ibrahim Traoré, une nouvelle phase de la guerre contre le terrorisme s’ouvre au Burkina. Le lundi 30 janvier, une attaque perpétrée contre une position de l’armée à Falagountou, dans la région du Sahel, a coûté la vie à douze soldats burkinabè. Au même moment, le gouverneur de la région des Cascades annonçait avoir découvert les corps sans vie de quinze civils enlevés quelques jours plus tôt alors qu’ils voyageaient dans des cars de transport en commun.

Voyage à Moscou
Selon des sources concordantes, les autorités maliennes œuvrent activement, ces dernières semaines, à un rapprochement entre leurs partenaires russes et Ouagadougou. À la mi-décembre 2022, elles avaient notamment facilité le discret voyage d’Apollinaire Joachim Kyélem de Tambèla en Russie, révélé par Jeune Afrique. Un avion de l’armée de l’air malienne était venu le récupérer à Ouagadougou pour l’amener à Bamako, d’où il avait ensuite rallié Moscou.


Peu d’informations avaient filtré sur ce déplacement du Premier ministre burkinabè, alimentant des soupçons sur de possibles négociations en vue d’acquérir du matériel militaire. L’éventualité que le chef du gouvernement ait rencontré des responsables de la société militaire privée Wagner a aussi été évoquée par plusieurs sources. Une information démentie par les autorités burkinabè. Selon elles, le Burkina Faso prône plutôt une diversification des partenaires pour obtenir des ressources qui vont permettre au pays de faire face à la menace jihadiste.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

France : une grande manifestation pour "dénoncer le putsch constitutionnel" de Macky Sall (images)

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 24 Février 2024 (wolof)

Meilleurs joueurs : vers la mise en place d'une commission technique

Allemagne: le Parlement légalise le cannabis récréatif...

Djonewar : Formation en Saponification et Javellisation au profit de la fédération FELOGIE

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Vendredi 23 Février 2024 (wolof)

Le Réveil Quotidien du Samedi 24 février 2024

"Je ressens beaucoup de tristesse envers les personnes rancunières" (Halima Gadji)

Le Réveil Quotidien du Jeudi 22 février 2024

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 22 Février 2024 (wolof)


Flux RSS

Inscription à la newsletter