La justice kényane refuse de décriminaliser l'homosexualité

Vendredi 24 Mai 2019

La justice kényane refuse de décriminaliser l'homosexualité
La Haute Cour du Kenya a refusé vendredi d’abroger les lois criminalisant l’homosexualité, douchant ainsi les espoirs de la communauté LGBTQ, qui estime que ces sections du code pénal entretiennent la haine des homosexuels dans un pays où ils sont encore largement stigmatisés.

Les plaignants, des associations de défense des droits des homosexuels, espéraient que le Kenya emprunterait la voie choisie par certains pays africains qui ont décriminalisé l’homosexualité, sur un continent où elle reste illégale dans plus de la moitié des États.

Mais un panel de trois juges de la Haute Cour en a décidé autrement, axant son jugement principalement sur la culture traditionnelle kényane et la définition de la famille telle que formulée dans la Constitution de 2010, adoptée par référendum.

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE










Recherche