Menu







La cour suprême "enterre" l’arrêté Ousmane Ngom

Vendredi 24 Mai 2019

L'affaire va sans doute faire jurisprudence. Bref, le fameux arrêté Ousmane Ngom, brandi systématiquement pour interdire les marches ou sit-in en centre-ville, vient de subir un sérieux coup.

Le 31 août 2018, le préfet de Dakar interdisait un sit-in du Parti démocratique sénégalais (Pds) devant le ministère de l'intérieur par arrêté N° 0305 P/D/C.

Pour justifier sa décision, l'autorité administrative s'était appuyée sur l'arrêté N° 007580/MiNT/SP du 20 Juillet 2011 de Me Ousmane Ngom.

Selon Libération, la Cour suprême a annulé, hier, l'arrêté du préfet après avoir constaté les «violations manifestes» contenues dans l'arrêté Ousmane Ngom.

Le recours à l'origine de cette décision, pour le moins historique rendue par la Chambre administrative de la Cour suprême, a été introduit par Me Assane Dioma Ndiaye

R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Mega meeting de Benno à Oussouye : Dieynaba Goudiaby et Cie ont réussi leur mobilisation

La danse de Wally Seck avec cette fille Brésilienne explose la soirée (vidéo)

Commentaire : Pour faire vivre le sport, il faut des politiques sportives et non " Taf Yungueul "

Informations sur l'application BetWinner

Après le sacre du Sénégal au Chan: Baba Tandian loue le style de management de Yankhoba Diatara

Le buteur gaucher Bevic Moussiti Oko fait les grands titres et pas seulement au Congo

Premier League : Tottenham corrige Manchester City (1-0)

Ousmane Sonko: « Cette victoire traduit le renouveau de notre football local »

Menace de diffusion des vidéos intimes : Aya Nakamura porte plainte contre...

Entrée explosif de Viviane avec une robe très osée au couleur du Senegal au concert de Paris…


Flux RSS

Inscription à la newsletter