Menu

La Cédéao suspend le Mali de ses instances

Dimanche 30 Mai 2021

Au lendemain de la déclaration de la Cour constitutionnelle du Mali selon laquelle le Colonel Assimi Goïta occupe désormais les fonctions de président de la transition, ce dernier a participé à Accra au Ghana sommet extraordinaire des chefs d'État de l'institution sous-régionale. Ce sommet a décidé de suspendre l'adhésion du mali au bloc régional suite au récent coup d'Etat, selon le ministre Ghanéen des affaires étrangères


« Après de longues discussions, les chefs d'Etats et de gouvernements ont décidé de suspendre le Mali des institutions de la Cédéao (Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest) », ont précisé dans un communiqué les dix chefs d'États présents lors du sommet de la Cédéao à Accra, ce lundi 30 mai 2021.

Les chefs d'États demandent la libération immédiate des anciens président et Premier ministre de la transition encore placés sous résidence surveillée. Ils condamnent également le coup d'État, qui est « une violation des décisions prises lors du sommet extraordinaire qui s'est tenu à Aburi, au Ghana, le 15 septembre 2020 ».

Ils « appellent à la nomination immédiate d'un Premier ministre issu de la société civile » et selon eux, un nouveau gouvernement inclusif doit également être formé pour mettre en place le programme de la transition.

Enfin, le communiqué demande à ce que la calendrier initial soit maintenu, afin d'aboutir à une élection présidentielle le 27 février 2022.
La Redaction



AUTRES INFOS

Macky offre un 4x4 neuf à Mbaye Pekh

Insolite à Linguère : Un militant de l’APR monte sur un poteau

Tournée économique de Macky Sall : Un mort à Ranérou

EURO 2021 : La Hongrie freine la France par 1-1

Mercato : Demba Ba rejoint Lugano

Affaire "Coca-Cola" : Jennifer Lopez répond à Christian Ronaldo "des bonnes choses arrivent..."

Saint Louis : Amadou Niang "Sor basket club" et décroche un sponsor pour l'équipe


Inscription à la newsletter

Recherche