L'autorisation de Macky à déclasser 75ha de la forêt classée de Sébikotane, déclenche une Colère générale

Vendredi 11 Mars 2022

Le moins que l’on puisse dire c’est que la tension est vraiment à son plus haut niveau actuellement à Sébikotane. Selon le  thieysenegal.com tout serait parti de la découverte du décret n° 2022-142 du 25 janvier 2022, signé par Macky Sall et qui autorise le déclassement de pas moins de 75 hectares de la forêt classée de Sébikotane. Lequel déclassement qui profite plus à des entreprises privées qu’à la commune proprement dite.

Selon le rapport de présentation du décret en question , l’élément déclencheur de la procédure est une demande de déclassement de 200h introduite par le Maire sortant. « Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de développement, le Maire de la Commune de Sébikotane a initié un projet d’extension du périmètre de sa commune et de mise en œuvre de projets innovants, créateurs d’emplois, en phase avec le Plan Sénégal Emergent et le développement socio-économique de la Commune », renseigne d’emblée le texte que détient nos confrères.

Précisant au passage que l’objectif visé dans ce projet est de développer l’économie locale à travers l’amélioration du cadre de vie et la création d’emplois pour les jeunes. Ainsi, pour faciliter la réalisation desdits projets, toujours selon le décret, le Maire de la commune de Sébikotane a introduit auprès du Ministère de l’Environnement et du Développement durable, une demande de déclassement d’une partie de la forêt classée de Sébikotane, couvrant une superficie de deux-cent (200) hectares.


En effet, comme indiqué plus haut, l’objectif d’une telle demande du Maire devait entrer dans le cadre d’un projet d’extension du périmètre communal toutefois, les aspirations des entreprises bénéficiaires quant à elles semblent être très loin de ce qui était convenu. Pour s’en convaincre, il suffit juste de viser le deuxième paragraphe ainsi libellé : « Les sociétés bénéficiaires de ce programme sont la SN-HLM pour un projet immobilier qui entre dans le cadre du Programme des 100 000 logements, la Chaîne de Distribution Alimentaire (CDA) de Sébikotane pour le développement de sa capacité de production et le groupe ELTON-SAGAM-SENBUS pour la construction d’une usine de fabrique de panneaux solaires et de filtres et batteries pour automobiles ».

Et comme pour être beaucoup plus précis, l’Article 2 dudit décret d’ajouter : « Article 2.- Les sociétés bénéficiaire citées à l’article premier sont tenues de réaliser des plantations de protection et d’agrément sur les sites qui leur sont affectés, et d’apporter du soutien financier à la Direction des Eaux et Forêts, Chasse et de la conservation des Sols pour l’aménagement de la forêt classée de Sébikotane ».


Ainsi si le décret est signé par le Président de la République et le partage déjà acté, il n’en demeure pas moins que certains optimistes restent persuadés que tout n’est pas encore perdu. Ainsi, ils appellent toute la population à rester en alerte, à travers un Collectif pour la sauvegarde du patrimoine foncier de Sébikotane créé le week-end passé. Pour Ibeu Fall DIOUF qui est désigné coordonnateur, le combat ne fait que commencer et il n’est pas question de laisser passer une énième forfaiture envers Sébikotane
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Vidéo : Les révélations de Max Mbargane sur le meurtre commis par le jumeau du lutteur Mama Lamine

Tentative d'inhumation à Touba: La dépouille d'un "homosexuel" refoulée

Wakhinane Nimzatt : Macky Sall offre près de 400 baux aux habitants de la cité "Diobene" grâce à Habib Niang

PSG: Le directeur sportif limogé

Gambie : Le Groupe Edk ouvre un restaurant "Djolof Chicken" à Banjul

Les premiers éléments de l’enquête sur l'assassinat de Fatou Kiné Gaye....

Le capitaine Touré a un homonyme !!!

Série de meurtres et d'agressions à Dakar : Antoine DIOME, ministre de l'intérieur indexé


Flux RSS

Inscription à la newsletter