"Invalidation de Sonko" : Les précisions de Thérèse Faye

Samedi 12 Janvier 2019

On lui prête un enregistrement audio circulant sur les réseaux sociaux et dans laquelle la patronne de la COJER annonce l'élimination programmée du candidat Ousmane Sonko à la prochaine présidentielle.


La Directrice générale de l'Agence nationale de la Petite enfance et de la Case des tout-petits, Thérèse Faye Diouf dément et précise : "Je ne suis ni de près, ni de loin, l'auteure de tels propos".

Elle accuse des proches de Sonko d'être derrière cet audio. Cette tentative de calomnie à l'encontre de ma personne révèle, s'il en était besoin, la stratégie douteuse mise en œuvre par le camp de Sonko, pour tenter de décrédibiliser ses adversaires (…) et de détourner l'attention de l'opinion sur les graves accusations dont il fait l'objet", a-t-elle martelé, rapporté par Libération.

L'intégralité de son communiqué
Un enregistrement audio d’une voix féminine, tenant des propos sur une supposée élimination programmée du candidat Ousmane Sonko, est présentement en train de circuler sur les réseaux sociaux. Les commanditaires de cet élément m’ont désignée, à tort, comme étant l’auteur de cet enregistrement. 


Je tiens à démentir, avec la dernière énergie, que je ne suis ni de près, ni de loin, l’auteur de tels propos. Cette tentative de calomnie à l’encontre de ma personne révèle, s’il en était besoin, la stratégie douteuse mise en œuvre par le camp de Sonko, pour tenter de décrédibiliser ses adversaires. 


Une telle démarche, aussi maladroite que fourbe, ne constitue qu’une énième manœuvre pour tenter de détourner l’attention de l’opinion sur les graves accusations dont le candidat Sonko fait présentement l’objet. Ousmane Sonko et ses souteneurs devraient plutôt concentrer leur énergie à répondre sur les faits de financement occulte, à coup de dizaines de milliards, qui ont été révélés ainsi que sur « l’affaire des 94 milliards ». Pour un soi-disant défenseur de la patrie qui prétend à la magistrature suprême, il est plus que temps d’édifier l’opinion et les Sénégalais dont il sollicite les voix, sur ces affaires nébuleuses.


Thérèse Faye Diouf 
DG ANPECTP 
Coordonnatrice de la COJER NATIONALE

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 20:29 Et si l'Afrique aimait ses dictateurs

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE







Baba Tandian: "Les 58% de Macky de 2019 sont encore meilleurs que les 63% de 2012 "

Vidéo: La réaction de Baba Tandian sur le gouvernement "Parallèle

Seynabou Wade sur l'insécurité: «Il y a suffisamment de forces de l'ordre mais elles sont utilisées pour...»

Barthélemy Dias : «Juridiquement Macky Sall a le droit de se présenter pour un troisième mandat... »

Aliou Sow tacle Fada et Cie: «Si la présidentielle se limitait à Darou Mouhty, Macky irait au second tour… »




Recherche