Menu

Insertion des jeunes : Les 127 diplômés mouillent l’ONFP

Jeudi 6 Mai 2021

Les révélations faite par « Exclusif.net » ces dernières semaines ont fait sorti le Collectif des Attachés en Passation des Marchés Publics de sa réserve. En conférence de presse ce jeudi matin, l'APM a confirmé toutes les révélations faites par votre journal en ligne. 


Regroupés au sein d’un collectif des Attachés en passation des Marchés Publics, les anciens récipiendaires de l’Organe National de Formation Professionnelle (ONFP) sont sortis de leur réserve après la fin d’une formation professionnelle. « Cette formation est née du besoin éprouvé par l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, l'Etat du Sénégal, dans un souci de transparence, d'équité et d'économie sur la Commande Publique avait initié en 2016, par le biais du Ministère de l'emploi et de la formation professionnelle, à travers son bras technique l'ONFP, une formation d'Attaché en Passation des Marchés Publics (1ère Promotion) », révèle-t-il.



En effet, les experts en Passation des Marchés, avait fourni aux récipiendaires des compétences avérées en la matière, aptes à exercer dans la Commande Publique. Selon le Coordinateur du collectif : « Le besoin en capital humain se faisant ressentir avec 743 autorités contractantes (allant de l’administration centrale, les collectivités territoriales en passant par les sociétés nationales, les agences entre autres) sur toute l'étendue du territoire », informe Pathé Mboup le porte-parole du jour. 


C’est ainsi que le Ministère de la formation professionnelle avait lancé la deuxième promotion d’attaché en passation des marchés publics en 2017.Cette promotion regroupe 555 candidats dont 371 ont passé le test et seulement 269 avaient décroché le Certificat. A cela s’ajoute 80 récipiendaires de la première promotion composée 160 candidats.


Ainsi, trois (03) longues années après la fin de la formation, aucun acte n’a été posé par l’Etat pour les insérer, malgré une somme de 52 millions dépensée rien que pour la deuxième promotion. « Certaines autorités se réfugient derrière le vocable ‘’employabilité’’ pour justifier le chômage des jeunes. Nous leurs disons que des centaines de jeunes déclarés employables, compétents, qualifiés par des structures étatiques sont toujours en chômage », martèle le coordinateur dans un ton sec 


Par ailleurs, le collectif a listé ses recommandations à l’Etat sinon ils vont continuer le combat et l’Interpelle sur l’insertion des récipiendaires dans la fonction publique, l’organisation des examens pour les candidats des autres régions et l’organisation des rattrapages pour les recalés.
La Redaction



AUTRES INFOS

Macky offre un 4x4 neuf à Mbaye Pekh

Insolite à Linguère : Un militant de l’APR monte sur un poteau

Tournée économique de Macky Sall : Un mort à Ranérou

EURO 2021 : La Hongrie freine la France par 1-1

Mercato : Demba Ba rejoint Lugano

Affaire "Coca-Cola" : Jennifer Lopez répond à Christian Ronaldo "des bonnes choses arrivent..."

Saint Louis : Amadou Niang "Sor basket club" et décroche un sponsor pour l'équipe


Inscription à la newsletter

Recherche