Menu

Innocence Ntap tire sur Atépa, Robert Sagna et Cie: «L'Etat doit tous les expulser des négociations en Casamance»

Dimanche 28 Janvier 2018

L'ancien ministre d'Etat, Innocence Ntap Ndiaye, était l'invité du grand Jury de la RFM. Sur la crise armée au Sud, elle demande à l'Etat doit lui même gérer la situation et écarté les organisations impliquées dans le processus de paix en Casamance. Ecoutez


La présidente du Haut conseil du dialogue social pense que les organisations impliquées dans la recherche de la paix en Casamance doivent toutes être écartées des négociations. Que ce soit le San’t Egidio, basé à Rome en Italie, le Groupe de recherche pour la paix en Casamance (Grpc), dirigé par Robert Sagna, le groupe de contact ou le collectif des cadres casamançais, piloté par Pierre Goudiaby Atépa, ils ne parlent pas le même langage et ne peuvent pas résoudre définitivement cette crise, selon l'ancienne ministre. 

" Les négociations qui sont tantôt faites par San't Egidio, tantôt par le Grpc, ou par le Groupe de contact basé à Ziguinchor, doivent être mises en stand by. Parce qu'il n'y a pas de coordination dans tout ce qu'ils font", a-t-elle confié dans l'émission "Grand Jury" de la Rfm. 

Innocence Ntap Ndiaye d'ajouter : "Ce qui est clair, la situation en Casamance met en présence des acteurs qui ne sont pas au même niveau d'informations pour traiter de la question, qui n'ont pas les mêmes capacités et qui n'ont en fait aucune légitimité. Ils doivent tous arrêter". 
Pour madame Ndiaye, l'Etat doit prendre les choses en main et "ne pas laisser ce dossier aux mais d'apprentis sorciers" 
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

Euro : L'Allemagne Impressionne en écrasant l'Écosse 5-1

Solidarité : "Direct Aid Society" lance le programme Tabaski avec un don de 110 moutons

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Vendredi 14 juin 2024 (wolof)

Au-delà des rôles : Rokhaya Niang alias « Madame Brouette » entre passion et principes

Équipe Nationale de Football du Mali : Éric Sékou Chelle limogé

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 13 juin 2024 (wolof)

Gaza, Palestine, c’est l’humanité assassinée ! Qu’apprenons-nous de ce génocide sur le sionisme et le capitalisme impérialiste ?

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du mercredi 12 juin 2024 (wolof)

Malawi : Aucun survivant dans le vol transportant le Vice-Président et neuf passagers

Pétrole : Woodside possède 82% du projet, l'Etat du Sénégal 18%


Flux RSS

Inscription à la newsletter