Exclusif.net, la vérité

Indemnisation de Karim Wade: Voici la vidéo qui divise le gouvernement

Vendredi 18 Octobre 2019

Le ministre des affaires étrangères, Amadou Ba, qui s'est empressé à démentir l'information selon laquelle, le gouvernement du Sénégal est prêt à allouer une réparation financière à Karim Wade pour se conformer aux constatations du Comité des droits de l’Homme de l’Onu, n'a pas certainement regarder cette vidéo.


 Moustapha Kâ, membre de cette délégation, a déclaré que l’Etat du Sénégal accepte le principe de la réparation financière. «Nous avons répondu en disant que le Sénégal est prêt à allouer la réparation mais comme dans la décision du comité, il n’y avait pas un montant quantifié pour réparer, il fallait actionner quand même une procédure afin de pouvoir déterminer le préjudice subi, entendre la personne concernée pour pouvoir avoir une juste vision du montant de la réparation qui a été alloué. Malheureusement, l’intéressé (Karim Wade qui séjourne au Qatar après avoir bénéficié d’une grâce en 2015), depuis sa libération, n’est pas revenu au Sénégal et ne s’est pas rapproché des juridictions compétentes. C’est la raison pour laquelle la réparation n’a pas été allouée par les juridictions», a-t-il dit. Il va d’ailleurs plus loin : «Nous sommes d’accord. Nous avons une disposition qui date de 1965, le pacte date de 1966, nous sommes conscients que la (Crei) qui est chargée de juger les infractions d’enrichissement illicite, a été créée en 1981, donc avant l’alternance démocratique de 2012. Et le gouvernement actuel est maintenant conscient qu’on doit revoir l’ensemble des juridictions qui ne consacrent pas un droit de recours pour effectuer des réformes.»



 
.