Menu



Exclusif.net



Hôtel Lagon : Deux jeunes qui se faisaient passer pour des fils de Macky et d'Idy arrêtés

Jeudi 25 Février 2021

Les jeunes qui se faisaient passer pour les fils du président Sall et d’Idy ont comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Ils étaient poursuivis de tentative d’escroquerie, escroquerie de filouterie et usurpation d’identité. Les mis en cause ont bénéficié de fortunes diverses.

Une incroyable affaire de tentative d’escroquerie, escroquerie de filouterie et usurpation d’identité a été jugée, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Au banc des accusés, il y avait les sieurs Mamadou Lamine Seck, Saliou Faza Mbaye et Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye. Ces derniers se font passer pour des fils de grandes autorités de ce pays notamment le président Macky Sall et le président du conseil économique social et environnemental (Cese), Idrissa Seck. Il ressort des débats d’audience que les mis en cause ont tous été placés sous mandat de dépôt ce lundi 15 février 2021. Saliou Faza Mbaye se faisait passer pour Amadou Sall, fils du président de la République Macky Sall et Mamadou Lamine Seck pour le fils d’Idrissa Seck. A la barre, ils ont nié les faits pour lesquels ils ont été attraits devant les juges. S’agissant des faits, la réception de l’hôtel Lagon a reçu un coup de fil d’une personne se présentant sous le nom d’Ibrahima Sall, fils du président  de la République, Macky Sall. Ainsi, a-t-il demandé une réservation d’une suite pour 6 jours. Informé, le directeur de l’hôtel a demandé à son personnel de l’accueillir afin qu’il se renseigne auprès de la présidence. Après avoir mené ses investigations, le directeur de l’Hôtel s’est rendu compte que les prévenus ne sont pas ceux qu’ils prétendaient être. Pour avoir plus de renseignements sur leur client, il lui a demandé sa pièce d’identité. Mais, le prévenu a refusé de la lui donner sous prétexte qu’il avait un passeport américain. Mieux, il déclare qu’il ne pouvait pas remettre ce document parce qu’il devait se rendre aux Etats-Unis. C’est sur ces entrefaites que direction de l’hôtel a appelé la police.

Arrêté puis soumis au feu roulant des questions, Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a déclaré qu’il n’avait rien à voir sur cette affaire. Il était seulement venu pour rendre visite à son ami. Malgré ses dénégations, le parquetier a rappelé que le prévenu Saliou Faza Mbaye s’est présenté à l’hôtel Lagon comme Amadou Sall, le fils du président Macky Sall. Convaincu de la culpabilité des mis en cause, le maître des personnes a requis contre Mamadou Lamine Seck et Saliou Faza Mbaye 2 ans d’emprisonnement dont 2 mois ferme pour tentative d’escroquerie. Il a demandé par la même occasion de renvoyer des fins de la poursuite Cheikh Ahmadou Bamba  Ndiaye. Ayant la parole en dernier, la défense a renseigné que dans cette affaire il y a trois protagonistes. “Le coup de fil pris isolément ne peut pas être considéré comme une manœuvre frauduleuse. Ces garçons sont des amis intimes de M. Ibrahima Sall.  Le Sieur Saliou Faza Mbaye n’a pas appelé, il a seulement accompagné ses amis en se présentant au Lagon. Tous les services dont ces garçons se sont servis ont été payés par le président de la République”, a dit la robe noire. Avant de poursuivre : “l’usage du faux d’identité n’est établi que lorsque l’on suppose que la personne qui use de l’identité d’une personne bénéficie des mêmes avantages. Ce qui n’a pas été le cas dans cette procédure”. Sur ce, il a demandé la relaxe purement et simplement de son client.


Toujours dans sa plaidoirie, l’avocat dit qu’il n’y pas de tentative de filouterie d’aliment parce que ces jeunes n’ont pas séjourné longtemps dans l’Hôtel. De son côté, l’avocate de Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a souligné que depuis le début de cette affaire, elle n’a jamais douté. “Dans la page de garde de l’enquête préliminaire, il est mentionné que j’ai assisté mon client ce qui est faux”, dénonce-t-elle. Le prévenu Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye a été interpellé le jeudi par la section de recherche. “Je n’ai pas une seule fois assisté mon client. Il lui est reproché une tentative d’escroquerie et de filouterie d’aliment.”


S’agissant de la filouterie d’aliment, Me Pouye a fait savoir que la note a été réglée quelqu’un soit la  manière. Pour finir, elle a dit qu’il n’y a pas suffisamment d’éléments dans cette affaire pour entrer en voie de condamnation. Finalement, en rendant sa décision, le juge a condamné Mamadou Lamine Seck et Saliou Faza à un mois d’emprisonnement ferme avant de relaxer purement et simplement Cheikh Ahmadou Bamba Ndiaye.


Rewmi.COM
La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche