Menu

Hommage national à Henri Konan Bédié : une cérémonie émouvante en Côte d'Ivoire

Samedi 25 Mai 2024

Les obsèques de l’ancien chef de l’État se sont poursuivies lors d’un hommage de la nation et un défilé militaire, ce 24 mai au palais présidentiel d’Abidjan. Une cérémonie sobre et toute en émotions, au cours de laquelle Tidjane Thiam s’est publiquement exprimé.


Ce 24 mai, il est environ 10 heures lorsque les enfants et petits-enfants d’Henri Konan Bédié accèdent à l’esplanade de la présidence, à Abidjan. Ils sont suivis par sa veuve, Henriette, qui s’était arrêtée un instant pour s’incliner sur le cercueil de son époux. Tous sont vêtus de noir. L’émotion se lit sur les visages. Depuis le 19 mai et le début des obsèques de l’ancien président, plusieurs personnalités politiques ou des militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) sont venus leur dire « Yako » et présenter leur condoléances.

La disparition d’Henri Konan Bédié, le 1er août 2023 à 89 ans, avait surpris. Alassane Ouattara avait alors décrété dix jours de deuil national, annulant les célébrations de la fête de l’indépendance qui devaient se tenir une semaine plus tard. Le chef de l’État s’est également personnellement impliqué dans l’organisation des obsèques de celui qu’il appelait affectueusement « son aîné » et avec qui il a longtemps formé une alliance politique.


Discours
En plus de sa famille biologique et politique, du PDCI qu’il a dirigé pendant près de trois décennies, des leaders politiques, religieux et traditionnels ont fait le déplacement. L’ancien président Laurent Gbagbo, le vice-président, Tiémoko Meyliet Koné, le Premier ministre, Robert Beugré Mambé, l’ancien Premier ministre Patrick Achi, la présidente du Sénat, Kandia Camara, ainsi que plusieurs membres du gouvernement et des diplomates étaient également présents. Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, est également venu rendre un dernier hommage à Bédié. Le président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé était représenté par sa Première ministre, Victoire Tomegah Dogbé et l’ex-dirigeant sénégalais Abdou Diouf par son fils, Pierre Moctar Diouf.


Lors de cette cérémonie, le nouveau président du PDCI, Tidjane Thiam, a brossé un portrait de « l’homme qu’il était » : « humain », « attentionné », « discret »… « Nous pouvons tous être fiers du président Bédié qui a été aux côtés du président Félix Houphouët-Boigny, l’un des acteurs principaux de ce qu’il est convenu d’appeler le miracle économique ivoirien », a-t-il déclaré.

Il ajoute : « La douleur de la disparition du président Henri Konan Bédié nous plonge dans une immense tristesse au moment où j’ai l’honneur de présider le parti qu’il nous laisse en héritage après le président Félix Houphouët-Boigny. Tous au PDCI-RDA et au-delà, dans tous les partis de Côte d’Ivoire, nous devons nous efforcer de poursuivre leur œuvre et persévérer dans la quête de la paix, d’une Côte d’Ivoire forte, unie apaisée et fraternelle. »

Le drapeau du pays remis à Henriette Bédié
C’est Eugène Aka Aouélé, le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel, ancien ministre de la Santé et transfuge du PDCI qui a prononcé l’oraison funèbre. Il est revenu sur le parcours politique de Bédié qui a dirigé le pays de 1993 à 1999 et sur son impact sur l’histoire du pays. « C’était un homme de paix », a-t-il également rappelé.

La dernière fois qu’Alassane Ouattara et ses deux prédécesseurs, Bédié et Gbagbo, étaient réunis, c’était en février 2023, à l’occasion de la remise du prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la paix à Yamoussoukro. Des images de Bédié, esquissant des pas de danse aux côtés du groupe Magic System avaient fait le tour de la toile. Avant cela, le 14 juillet 2022, les trois hommes avaient échangé en tête à tête à la présidence au sujet de la réconciliation.


Alassane Ouattara et son épouse, Dominique Ouattara, se sont inclinés sur la dépouille de l’ancien président avant un défilé militaire. Henriette Bédié a, par la suite, reçu des mains du couple présidentiel le drapeau du pays, un acte symbolique qui fut l’un des moments forts de la journée. Les hommages à l’ancien président se poursuivront cet après-midi avec une cérémonie à l’Assemblée nationale, qu’il a présidé de 1980 à 1993. Le lendemain, ce sera au tour des militants du PDCI de dire adieu à leur président à la maison du parti, à Cocody.
Jeune Afrique 
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 juillet 2024 (wolof)

Mame Fama Gaye de Fatick élue Miss Sénégal 2024

L'Arabie Saoudite Accueillera les Premiers Jeux Olympiques de l'E-sport en 2025

Paris-2024 : Le Sénégal annonce une prime exceptionnelle pour ses athlètes

Al Hilal Omdurman renforce ses Rangs avec Aimé Tendeng

Casa Sports : Deux nouveaux départs en vue pour le Mercato

Kylian Mbappé, un joueur moins prêt physiquement

Tribunal de Dakar : Viviane Chidid condamnée...



Flux RSS

Inscription à la newsletter