Menu

Gestions nébuleuse : TAS tire sur Aly Ngouille Ndiaye et ....

Dimanche 15 Octobre 2023

L'ancien ministre de l'Energie, Thierno Alassane Sall a mouillé l'ex-Premier ministre Mohamed Boun Abdallah Dionne et Aly Ngouille Ndiaye, ancien ministre de l'Intérieur dans l'affaire de la signature des contrats pétroliers avec Pétrotim etTotal, qui a valu sa démission de son poste en 2017. Il s'exprimait lors de l'émission Grand Jury de la RFM ce dimanche. 
 
 
D'abord, le candidat déclaré à la présidentielle de 2024, a accusé le dissendent de l'APR, Boun Abdallah Dionne d'être le lapin de Macky. « Si il a toujours dit oui ( à Macky Sall) même sur des questions extrêmement graves qui engagent sa responsabilité personnelle devant la justice. Comment peut-on comprendre qu'en dernière minute, il dit maintenant je préfère prendre ma liberté. Il fait comme dans les courses d'athlétisme. Il y a un lapin toujours qui coure pour brouiller les pistes (rires) », a dit M. Sall, convaincu que le président Macky Sall est derrière la candidature de Boun Abdallah Dionne. 
 
Selon Thierno Alassane Sall, après sa démission de son poste de ministre de l'Energie, Boun Abdallah Dionne, premier ministre d'alors, a été nommé illico-presto à sa place pour pouvoir signer le soir même, le contrat de Total et 2 jours après, signer le transfert des 30% qui restaient à Timis dans les permis Saint-Louis off-shore profond et Cayar off-shore profond à Bp Cosmos. Et qui ont été vendus à 210 milliards cash, plus des royalties de 1%.
 
L'ancien ministre de l'Energie s'en est pris aussi à Aly Ngouille Ndiaye, l'autre candidat dissident de la mouvance présidentielle. « Aly Ngouille Ndiaye, lui-même a été informé par Tulow oil dès le 2 mai 2012, que les contrats attribués à Timiss l'ont été dans des conditions illégales. Et lui-même a entrepris une enquête personnelle en saisissant plusieurs ministères pour vérifier si les diligences nécessaires préalables à la signature de contrats avaient été menées, et il a signalé au Président de la République qui a déclenché le rapport d'IGE. Qu'est ce qui explique sa volte-face qui permet au mois de juin, de présenter un rapport pour faire signer des décrets. Rapport dont l'ancien Premier ministre Abdoul Mbaye dit à juste titre qu'il est bâti sur des allégations fausses et sur des faits faux et attribué à Frank Timiss ».
Lisez encore

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >





AUTRES INFOS

Bravador : L'Influenceur Ivoirien au Service d'Ousmane Sonko

Nécrologie : Décès de l'artiste Bah Moody

Mbao : Saisie de 150 kg de Yamba par la Gendarmerie, le conducteur en fuite

Etats Unis : Ibrahima Sall, fils de l'ancien Président Macky SALL, diplômé de l'Université de Fordham

Arabie saoudite : le premier défilé de maillots de bain organisé

Mariam BA LAGARÉ, l'étoile de la musique mandingue, a frappé fort avec son nouveau single "Ne Wolo la Bamako"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 18 mai 2024 (wolof)

Diaba Sora : Entre luxe et controverses, son séjour à Paris sous les projecteurs

Mystère et Élégance : Le Mariage secret de la fille de l'entrepreneur Ngom

Falsification d'Identité : Le Gardien du Stade Mbour, Prince Hally Guèye, suspendu pour le Reste de la Saison"


Flux RSS

Inscription à la newsletter