Menu







Gaza: 16 chrétiens palestiniens tués dans une attaque israélienne directe contre l’Église...

Samedi 21 Octobre 2023

Après les hôpitaux, les églises touchées. Le ministère de l'Intérieur du gouvernement du Hamas a affirmé, jeudi 19 octobre, que de nombreux déplacés s'abritant dans l'enceinte d'une église à Gaza avaient été tués et d'autres blessés dans un raid israélien. Le mouvement palestinien fait état de 16 personnes tuées dans l'église grecque-orthodoxe de Saint-Porphyre dans la ville de Gaza. Dans un communiqué, le ministère a affirmé que le raid a fait "un grand nombre de martyrs et de blessés".

Des témoins ont affirmé que la frappe semble avoir visé une cible proche du lieu de culte dans lequel de nombreux habitants de Gaza s'abritent au moment où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas. L'armée israélienne a reconnu, vendredi, avoir mené la veille un raid aérien dans le secteur. 

Les débris de l'église orthodoxe Saint-Porphyre, à Gaza, après un bombardement de l'armée israélienne survenu jeudi 19 octobre 2023.
Les débris de l'église orthodoxe Saint-Porphyre, à Gaza, après un bombardement de l'armée israélienne survenu jeudi 19 octobre 2023. Dawood Nemer, AFP
 

"Plus tôt aujourd'hui (jeudi, NDLR) des avions de combat des Forces de défense d'Israël (IDF) ont attaqué le centre de commandement et de contrôle d'un terroriste du Hamas impliqué dans des tirs de roquettes et de mortiers vers Israël", a indiqué un porte-parole de l'armée.

Ce centre "servait à mener des attaques contre Israël et abritait une infrastructure terroriste appartenant à l'organisation terroriste du Hamas", a-t-il précisé.



De nombreux blessés évacués vers l'hôpital
"À la suite de l'attaque des IDF, le mur d'une église dans le secteur a été endommagé. Nous sommes au courant qu'il y a des informations sur des victimes et l'incident est en cours de vérification", a ajouté le porte-parole.

Tout en soulignant que "le Hamas se positionne intentionnellement dans les zones peuplées par des civils et utilise les habitants de la bande de Gaza comme des boucliers humains", le porte-parole a réitéré la demande israélienne d'évacuer le nord de la bande de Gaza. 



Selon des témoins, le raid a endommagé une façade de l'église et fait s'écrouler un local la jouxtant. D'après eux, des nombreux blessés ont été évacués vers l'hôpital. 
Des chrétiens palestiniens réagissent après un bombardement qui a touché l'église grecque orthodoxe Saint-Porphyre, après une frappe israélienne, et où s'étaient réfugiés des Palestiniens ayant fui leurs maisons, dans la ville de Gaza, le 20 octobre 2023. Des chrétiens palestiniens réagissent après un bombardement qui a touché l'église grecque orthodoxe Saint-Porphyre, après une frappe israélienne, et où s'étaient réfugiés des Palestiniens ayant fui leurs maisons, dans la ville de Gaza, le 20 octobre 2023. Mohammed Al-Masri, Reuters

Le Patriarcat orthodoxe de Jérusalem a condamné "avec la plus grande fermeté la frappe aérienne israélienne qui a touché l'enceinte de son église dans la ville de Gaza", selon un communiqué publié sur son site officiel.

"Le Patriarcat souligne que cibler les églises et leurs institutions, ainsi que les abris qu'ils fournissent pour protéger les citoyens innocents, en particulier les enfants et les femmes qui ont perdu leurs maisons en raison des frappes aériennes israéliennes sur les zones résidentielles au cours des treize derniers jours, constitue un crime de guerre qui ne peut être ignoré", a-t-il ajouté.

Un millier de chrétiens orthodoxes à Gaza
Saint-Porphyre, la plus ancienne église encore active dans le territoire palestinien, à l'ombre d'un minaret, se trouve dans le quartier historique du Vieux Gaza, où reposent, selon la tradition, les reliques de cet ermite et évêque de Gaza du Ve siècle. Elle est située non loin de l'hôpital Ahli Arab, dont le parking a été touché par une frappe mardi soir. Selon les sources le bilan varie entre 200 et 500 morts.

Le Hamas avait imputé la frappe à Israël, qui a démenti et accusé le Jihad islamique, un autre groupe armé actif dans la bande de Gaza, d'être à l'origine du tir. Le nombre de chrétiens dans la bande de Gaza, pour la plupart des orthodoxes, est en baisse régulière. Selon des responsables chrétiens locaux, ils ne seraient plus qu'un millier, contre plus de 7 000 avant la prise de contrôle par le Hamas de ce territoire de 2,3 millions d'habitants en juin 2007.

Avec AFP
Lisez encore

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Décembre 2023 - 19:40 Rupture du ligament croisé - Bouna Sarr opéré

Vendredi 1 Décembre 2023 - 13:36 Le maître du JEU !






AUTRES INFOS

Vidéo : La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du vendredi 01 Décembre 2023 (wolof)

Koffi Olomide surnomme sa fille Kenaya Olomide, « Miss Keke »

Russie : la Cour suprême bannit le «mouvement LGBT» pour extrémisme

CAN 2024 (F) : le Sénégal corrige l'Egypte

Le message de Mariam BA LAGARÉ aux guinéens

Tube "Lonkotina" : Mia Guissé dévoile la face cachée du tournage

Nantes : fin de saison pour Ignatius Ganago

Vidéo : La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Jeudi 30 Novembre 2023 (wolof)

Ligue des Champions : match fou entre Galatasaray et Manchester United (3-3)

Ligue des champions : le Real Madrid s’offre le Napoli


Flux RSS

Inscription à la newsletter