Espagne: Le navire Diambogne revient ce mardi à Dakar

Lundi 15 Avril 2019

Espagne: Le navire Diambogne revient ce mardi à Dakar
Apres nos révélations sur l'affaire des navires bloqués en Espagne pour non payement, nos confrères de Dakarposte.com nous apprend ce matin, que le navire "Diambogne" a quitté Las Palmas depuis samedi dernier et est attendu ce mardi au Port de Dakar.

"Le bateau sera à Dakar au plus tard mardi il faut saluer les efforts consentis, sans tambour ni trompette, par le Directeur Général du Cosama, je veux nommer Mactar Fall. Je dois à la vérité d'avouer également que le nommé Amadou, illustre fils du ministre Serigne Mbacké Ndiaye, a, dans sa légendaire discrétion, pesé de tout son poids en termes de relations pour que Diambogne arrive à bon port," précise l'interlocuteur de dakarposte.com

le bateaux Diambogne, qui assureait la liaison maritime entre Dakar et Ziguinchor depuis le 19 mars 2015,  en remplaçant du navire Aline Sitoé Diatta,  était en arrêt technique.   C'est un navire de 200 places., était en arrêt depuis 2017, et pour cause. Le navire s'est retrouvé sérieusement endommagé suite à un accident survenu au Port de Dakar.  

 Selon le rapport du cabinet Cecon, les dégâts de cet accident sont importants : enfoncements de la coque et déchirure au niveau de l’étrave bâbord sur les frames 102 à 105; enfoncements de la coque au milieu de l’étrave tribord sur les frames 101 à 107 avec une brèche par où l’eau a pénétré entraînant une inondation de la salle des machines et une cassure des amarres et garde montante.  

Pire, souligne l’expertise, les moteurs et divers autres appareils ont été sérieusement endommagés. 

  Après l'accident, Diambogne a été acheminé en Espagne précisément à l'usine Zamakona Yards, nichée à Las Palmas,  spécialisée dans la réparation, la reconstruction et le reconditionnement de navires, d'installations offshore et de moteurs diesel.   

Dakarposte a appris que depuis un bon bout de temps le navire est devenu "nickel", autrement dit tout a été bien réparé depuis un bon bout de temps. Seulement, le bateau était retenu en "otage" par les Espagnols pour une facture impayée de presque deux milliards de nos pauvres francs dévalués.  
Tout est donc bien qui finit bien!

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE










Recherche