Droits des filles au Sénégal : L'ambassadrice Dieynaba Goudiaby promet des changements

Jeudi 31 Mars 2022

A peine installée ce jeudi , l'Ambassadrice et marraine des droits des filles au Sénégal, Dieynaba Goudiaby a dévoilé sa feuille route pour éradiquer certaines violences faites contre les filles au Sénégal.


"Certaines filles sont frappées, torturées, malmenées, insultées et même tuées en raison de leurs appartenances catégorielles. L’option est aujourd’hui d’aller vers l’émergence en impliquant tous les acteurs autour des mêmes objectifs et valeurs de la république, un sacerdoce du Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky SALL. Ce combat a été le notre depuis longtemps à travers notre engagement politique et social qui vise à construire une communauté équitable et développée à partir de l’implication de tous ces membres. Nous avons jusque là travaillé pour le triomphe des droits de la fille, son éducation et son progrès harmonieux dans un cadre ou la discrimination à tendance à s’imposer à tous les niveaux notamment à l’accès à certains métiers, aux instances de décision et à l’information", a t-elle promis.

 

Les filles du Sénégal sont confrontées à de multiples obstacles, en particulier dans les régions de l'est et du sud. Dans tout le pays, les filles et les jeunes femmes se heurtent à des problèmes tels que celui de l’inégalité des rôles dans les familles et la société, déterminés par la culture, à un accès inégal aux ressources et aux services de base, à des restrictions de droits et de services de santé sexuelle et reproductive, à une faible représentation dans les organes de décision et à des niveaux d'éducation et d'emploi inférieurs.

"Pourtant depuis le 13ème siècle, la charte de Courougant Fougant avait accordé les mêmes droits à tous les membres de la société. C’est dans cet intérêt que nous nous engagions à perpétuer de telles valeurs et principes à coté de grandes institutions comme la présidence de la république, le CESE, le ministère de la femme, de la famille et du genre, le ministère de l’éducation pour accompagner les filles dans leur maintien à l’école et surtout dans les filières scientifiques pour leur permettre d’accéder à des métiers plus complexes. En effet, nous avions célébré, plusieurs années successives, « la journée nationale de l’éducation des jeunes filles » en primants à chaque années 250 lauréates du département d’Oussouye", a fait savoir l'ambassadrice Dieynaba Goudiaby.

La conseillère économique Social et Environnemental(CESE) pendant son discours, elle n'a pas oublié de remercier ses partenaires, le Président Macky Sall,  Mme Adama MBENGUE...

 
R

Nouveau commentaire :





AUTRES INFOS

Fama Thioune et Adja Astou en toute complicité

Affaire Sweet Beauty Spa : La deuxième masseuse entendue par le doyen des juges

L’actrice Yakhara Gueye alias Ndeye Marie dans une superbe tenue

L’actrice Coumba de la série « Infidèles »

Emilie Fiorell : « j’ai été salie, humiliée par Mbaye Niang »

Homophobie dans le football : une absence d'Idrissa Gueye crée la polémique

Zeyna Ndour s'affiche dans une magnifique robe

PSG : Gana Gueye a refusé de jouer sous les couleurs LGBT


Flux RSS

Inscription à la newsletter