Dr Boubacar Sy vice-coordonnateur du mouvement fédérateur pour l’émergence du Saloum (Mofes): «Nous appelons à l’unité des responsables de l’Apr au Saloum»

Mercredi 12 Avril 2017

La division des responsables de l’Alliance pour la république (Apr) à Kaolack fait craindre. La mouvance présidentielle risque de mordre la poussière aux élections législatives du 30 juillet prochain. Mais le président de la République Macky Sall peut compter sur le Mouvement fédérateur pour l’émergence du Saloum (Mofes) pour garder Kaolack.

Son vice-coordonnateur Dr Boubacar Sy a fait sa rentrée politique samedi à Latmingué où il a réuni les populations des 83 villages de la commune. Ce qui pourrait être un renfort de taille. Face à une grande foule, il a lancé un appel à l’unité des responsables politiques de l’Apr et alliés. «Nous appelons à l’unité des responsables politiques Apr dans le Saloum pour assurer une victoire au président de la République Macky Sall au soir du 30 juillet 2017. Nous devons fédérer toutes les forces vives du Saloum pour lui donner cette victoire qui va lui ouvrir la voie pour poursuivre ses chantiers», a-t-il lancé. Devant le coordonnateur du mouvement Bamba Mbodji, le chargé de la vie politique Khalifa Wade, le trésorier Bandia Doumbia, le chargé de l’organisation Ibrahima Faye et le chargé des relations extérieures Babou Sarr, le parrain de la finale de la zone 5B de Kaolack a exhorté les populations à se munir de leurs cartes électorales. «Nous demandons aux populations de s’inscrire massivement sur les listes électorales, de retirer les cartes et de se déplacer massivement le jour de l’élection pour aller voter. C’est seulement ça qui va permettre au président de la République d’avoir la majorité à l’Assemblée nationale», a-t-il déclaré. Qui précise que le mouvement œuvre dans la «vulgarisation des réalisations du président de la République parce qu’il a beaucoup fait.» Sur le grand rassemblement de Y’en a marre, Dr Boubacar Sy salue la «vitalité» de la démocratie sénégalaise. «Il y a toujours un message à décoder à chaque fois qu’une partie du peuple s’est exprimée. L’action du mouvement Y’en a marre doit être mise dans le sillage de la vitalité de la démocratie sénégalaise», a-t-il indiqué. 

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE





AUTRES INFOS

20 photos : Kiné Sow, la drianké est devenue taille fine, regardez

Décès de Habib Faye: Youssou Ndour annule sa tournée

Vidéo- L'homosexuel Amzo : «Pourquoi je soutiens Macky Sall...Je veux devenir député ou ministre… »

El Hadji Fansou Bodian : retour sur le parcours pharaonique d’un soufi assoiffé de savoir!

Serigne Mbaye SY Mansour : « Dites à Moustapha NIASSE de lever les séances à l’heure de prière »

Sénégal : L’épouse de l’ambassadeur d’Israël écartée à une manifestation diplomatique



Le réseau des enseignants de l'APR déplore: « Tout discours va-t’en ou politico-syndical doit céder la place à des propos d’apaisement»

Regardez, Idrissa Seck interrompe sa conférence de presse pour aller prier

Vidéo: Un responsable de l'APR arrêté à Paris avec un pistolet

Vidéo: un véhicule de la Sonatel endommagé par la Police

VIDÉO: Les élèves vilipendent le régime de Macky Sall dans les rues de Ziguinchor

Vidéo: Macky Sall désavoué à Paris, son cameraman "préféré" saupoudré… Regardez

Mame Adama Gueye : «Macky Sall doit avoir de la hauteur et de la pudeur car il est minoritaire dans ce pays »



exclusif.net, site politique pour l'Afrique