Doudou Kâ : « La victoire de Baldé n'est qu'un trompe oeil. C'est une victoire à la Pyrrhus »

Jeudi 8 Septembre 2016


 
Les résultats du scrutin de dimanche dernier font toujours couler beaucoup d'encre. A Ziguinchor, Doudou KA qui se positionne de plus en plus comme le leader naturel de l'Apr dans la capitale du Sud, minimise la victoire d'Abdoulaye Baldé. Selon le patron du Fongip, le maire de Ziguinchor est en chute libre. Dans cet entretien, il a par ailleurs révélé qu'un pan entier de l'Ucs a rejoint en début de cette semaine la mouvance présidentielle. Dans la foulée, il n'a pas du tout apprécié le comportement de certains de ses camarades de parti. A l'en croire, ces derniers ne mouillent pas assez le maillot pour le triomphe de l'Apr à Ziguinchor.
 
Pourquoi vous accusez vos camarades de parti d’avoir soutenu la liste d'Abdoulaye Baldé ?
Dans un combat, il y a de nombreuses luttes et chaque lutte rapproche de la victoire finale. Je suis désolé que certains et ils se reconnaitront, pour de petits calculs n’ont pas compris que la liberté offerte par le Président  pouvait nous servir à continuer la lutte localement. Ils ont manqué l’opportunité de faire battre Abdoulaye Baldé, même indirectement. A la veille des élections locales de 2014 en appelant à une liste commune avec Baldé, soit disant au nom de la crise casamançaise, ils étaient tombés dans son piège. Je m’y suis totalement opposé en écrivant que l’exception démocratique n’était pas une solution à la crise… au contraire. Mais cette tergiversation a affronté notre irréductible adversaire, nous a fragilisé au moment du vote. A la veille de chaque scrutin, Baldé s’adoucit, il fait courir la rumeur de son rapprochement avec le pouvoir pour nous endormir et nous distraire. Moi, je l’ai toujours dit et répété Baldé ne rêve que d’être Khalife à la place du Khalife, il sera candidat à la présidentielle de 2019 face à nous, bien qu’il n’en a pas l’étoffe.
 
Mais les faits leur donne raison, Abdoulaye Baldé semble invulnérable à
Ziguinchor ?
Quels faits ? Le seul fait certain est que Baldé est sur le déclin. Il a été lancé en politique par Abdoulaye Wade en 2003 suite à la défaite du Pds aux locales de 2002 contre le baobab Robert Sagna. En 2009 il est enfin devenu Maire mais à quel prix ?   6 années de dégradation des mœurs,  6 années d’achat de consciences inédit au Sud et 6 années de blocage tout azimut des projets de la municipalité pour la paralyser dont les fameux pavés de Robert. Il aura utilisé tous les moyens non conventionnels à sa disposition grâce à sa position dans l’Etat de Secrétaire général de la Présidence, de gestionnaire de l’ANOCI ou de chouchou du clan Wade pour kidnapper la ville de Ziguinchor. J’ai rappelé notre retard à nous unir et à nous opposer en 2014, Baldé en a profité pour se maintenir par la victimisation et la tromperie mais l’histoire retiendra qu’en 2009 son slogan était : « qu’il ne faut pas  laisser Ziguinchor dans l’opposition ».  Il s’est dédit. Mais sa tromperie a assez duré ainsi que son incapacité à changer le visage de Ziguinchor, d’où sa défaite au référendum de mars dernier. Je félicite le Dr Georges Mansaly et ses camarades d’avoir pris leur responsabilité en battant campagne avec notre coalition Benno Bokk Yakaar  (BBY) pour faire gagner le Oui.  Beaucoup à Dakar ont été surpris mais pas nous. Baldé est battable, nous l’avons battu et nous le battrons encore.
Oui mais là vous avez perdu et vos camarades de l’APR de Ziguinchor et Baldé lui-même vous attribuent cette défaite, car vous avez appelé publiquement à soutenir la liste dissidente du Dr. Mansaly lors de ces élections au HCCT ?
En effet certains me le reprochent, mais moi j’assume. J’assume car je ne fais pas de la politique ou de sombres calculs de politiciens avec des alliances contre-nature pour essayer de me retrouver dans le camp du vainqueur. En qualité de quoi ? Clandestin ! Je dis non merci. Cela ne paye que le temps d’un buzz mais jamais à long terme. Les populations ne sont pas dupent, elles veulent de l’éthique en politique. Et si j’ai rejoint l’APR et l’appel de Macky SALL en 2009 c’est justement parce qu’il disait que  la politique peut bien s’accompagner d’éthique. Il l’a démontré dans son combat contre Wade, sans compromis, sans haine et sans compromission, nous devons suivre son exemple. Il le démontre dans sa gestion quotidienne du pays. J’ai appelé à voter pour la liste de Mansaly car il nous a aidé à gagner le référendum sans aucune contrepartie, c’est cela de l’éthique. Moi, je peux me regarder sereinement dans un miroir. Et si la liste dissidente de Mansaly perd de justesse, la victoire de Baldé n’est qu’un trompe œil, c’est une victoire à la Pyrrhus. Le commissaire est désormais nu. Nous avons réduit le nombre de ses conseillers de près de 50% depuis les locales, il disposait de 6 collectivités sur 7 et de 274 conseillers sur 336. Après ce vote Baldé n’en a que 149 conseillers soit 48% seulement, la liste dissidente a recueilli 115 voix. Mieux les dissidents ont officialisé ce mardi  leur démission de l’UCS et leur adhésion à la mouvance présidentielle. Je m’en félicite d’autant plus que j’ai appelé à les soutenir. La liste de  Pds s’est aussi démarquée de Baldé, elle a recueilli 36 voix. Nous l’APR et Benno n’avions pas de liste à ces élections conformément aux instructions présidentielles, certains ont voté
Baldé, c’est un non-sens politique. Mais si ceux-ci et Baldé veulent m’attribuer la défaite, je prends acte. Ils désignent juste mon irréductible adversité à Baldé tant qu’il s’opposera au Président Macky Sall. La vérité est simple, nous ne l’avons pas affronté directement durant ses élections au HCCT. Il veut sa revanche du référendum, elle arrivera bientôt mais il le regrettera.  Notre coalition est supérieure à la sienne qui est en morceaux, nous nous renforçons. J’appelle d’ailleurs le PDS local à officialiser sa rupture avec Baldé et à nous rejoindre pour le bien de Ziguinchor. Ne soyez pas complice de son bilan. A mes camarades je dis n’esquivons aucune lutte et donnons lui rendez-vous aux législatives prochaines, sauf si, j’en doute, il joint officiellement l’acte à la parole en nous rejoignant.
Entretient réalisé par Par Siaka NDONG (Tribune)

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE







Permanence APR, PA: La bagarre entre gros bras se termine à coups de couteau (Regardez)

Cheikh Mbacké Gadiaga sur la mort des détenus: «Le ministre et son équipe ont menti... C'est eux qui ont tué les enfants »

Vidéo: En Guinée Bissau, les femmes sont toutes naturelles, elles n'aiment pas le "Khessal"

Le DG de l'Apix, Mountaga Sy dément Ousmane Sonko sur les montants (REGARDEZ)

'La Turquie est le premier fournisseur de matériels de répressions à Macky Sall' (REGARDEZ)




Recherche