Menu

Don de Sang au Burkina Faso : L'Appel du Capitaine Ibrahim Traoré pour sauver des vies

Samedi 15 Juin 2024

A l'occasion de la Journée Mondiale du donneur de sang, le Capitaine Ibrahim Traoré, fervent défenseur de la santé publique au Burkina Faso, a exprimé ses félicitations et son soutien aux acteurs clés du système de santé de son pays. Dans un discours passionné, il a salué les efforts inlassables du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), des associations dédiées à la promotion du don de sang, ainsi que des nombreux donneurs bénévoles qui jouent un rôle crucial dans la disponibilité des produits sanguins dans les hôpitaux publics et privés.

Malgré ces efforts louables, le Capitaine Traoré, Président de la République a souligné les défis persistants auxquels font face les banques de sang du Burkina Faso, particulièrement en cette période marquée par une augmentation des cas de paludisme. La demande en sang ne cesse de croître, mettant ainsi à l'épreuve les capacités actuelles de collecte et de distribution.

"Je lance un appel vibrant à tous les Burkinabè, en particulier les jeunes, les élèves et les étudiants des villes et des campagnes", a déclaré le Capitaine Traoré. "Votre solidarité peut sauver des vies. En donnant régulièrement votre sang, vous contribuez directement à la santé et au bien-être de nos compatriotes."

Outre l'importance du don de sang, le Capitaine Traoré a également abordé la nécessité d'un engagement collectif pour améliorer la qualité de vie à travers le pays. Il a exhorté chacun à jouer un rôle actif dans l'assainissement de leur environnement, en combattant l'insalubrité, en éliminant les flaques d'eau stagnante propices aux moustiques, et en luttant contre les gîtes larvaires.

"Chaque Burkinabè doit prendre la responsabilité de sa propre santé et de celle des autres", a conclu le Capitaine Traoré. "Ensemble, nous pouvons construire un avenir où personne ne manquera de sang lorsque cela sera nécessaire."

En cette journée spéciale, le message du Capitaine Ibrahim Traoré résonne comme un appel à l'action collective et à la solidarité nationale, soulignant l'importance cruciale du don de sang pour sauver des vies et renforcer la santé publique au Burkina Faso.

 


Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du jeudi 18 juillet 2024 (wolof)

Préparation aux examens : comment mémoriser facilement davantage

Almadies : Amadou Loum Diagne obtient un financement de 81 millions de dollars pour construire des hôtels de luxe

France : Aubameyang quitte l'Olympique de Marseille

Foot : Les Lionnes confirment leur supériorité face à la RD Congo avec une victoire 2-0

Assemblée générale de la FSF reportée : Augustin Senghor évoque une perte de 15 millions FCFA

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 16 juillet 2024 (wolof)

Présidence de la FSF : Senghor en lice pour un quatrième mandat ?

Audition de la FSF par la Cour des comptes: Augustin Senghor brise le silence

Nairobi : Un tueur en série avoue 42 meurtres



Flux RSS

Inscription à la newsletter