Menu

Dissolution des amicales : Les étudiants déchirent la résolution et menacent

Jeudi 15 Avril 2021

Dans sa résolution divulguée ce jeudi, le Conseil restreint de l’Université Cheikh Anta de Dakar invite le Directeur du COUD à procéder à la fermeture totale du campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification. Également, il sollicite la suspension de toutes les amicales avant d’annoncer la mise en place d’une commission chargée de réfléchir sur le statut des amicales des étudiants et de proposer un règlement intérieur.

Une résolution que rejette les représentants des étudiants. Laye Cissé est le président des étudiants de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’UCAD. Il pense que cette requête du Conseil de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar est « inadmissible » et » inacceptable ». Au bout du fil, il dénonce l’attitude des membres de ce conseil qui, selon lui, prennent souvent des décisions « impopulaires » qui sont contestées et incontestables. Selon lui, ces dernières violences qui ont éclaté à l’UCAD et qui se sont soldées par la mort de Ismaila Gaoussou Diémé ne devraient pas être imputables aux amicales de l’Université.

« C’est l’Assemblée de l’université qui constate que le défunt n’était plus étudiant à l’Ucad. Idem pour le présumé meurtrier », a rappelé Laye Cissé, annonçant que les étudiants ne vont pas rester amorphes face à cette décision que veulent prendre les autorités du temple du savoir. « On ne va pas se laisser faire. Si les autorités de l’UCAD veulent profiter de cette affaire pour revoir le statut des amicales qu’elles nous le disent. Je leur rappelle que les amicales sont instituées par décret présidentiel. Nous représentons nos pairs donc, elles ne peuvent, sans nous concerter au préalable, suspendre les amicales », a déclaré Laye Cissé.

Déterminé, il ajoute : « On va faire face. Pour le moment, on va utiliser la voie diplomatique pour faire revenir ces autorités à la raison. Mais, si elles persistent nous allons passer à la vitesse. Nous n’excluons pas également d’attaquer cette décision devant la Cour suprême parce que nous sommes dans un Etat de droit ».

Par ailleurs, Laye Cissé annonce qu’ils sont de plain-pied dans les préparatifs de l’élection de leur amicale prévue dans quelques jours. Le coordonnateur des Ecoles et instituts de l’Université Cheikh Anta Diop, Wokha Ba abonde dans le même sens. Il dit fustiger cette décision. Car, selon lui, les amicales sont des remparts pour défendre les intérêts des étudiants. Donc, pense-t-il : « à cause d’une bataille qui a éclaté entre deux groupuscules d’étudiants, on ne devrait pas porter préjudice à toute la communauté étudiante ». Il poursuit : « nous n’adhérons pas à cette résolution. Nous allons nous battre jusqu’au bout ».

S’agissant de la fermeture du campus social, il indique que cela va chambouler le calendrier universitaire. « Nous allons utiliser toutes les voies légitimes pour dénoncer cette décision », avertit-il.

Emedia.sn
La Redaction



TV& RADIOS

Serigne Fallou Dioumada : "Si tu cherches des gens arrogants, incorrects... va chez les policiers et gendarmes"

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme



Inscription à la newsletter

Recherche