Menu




Débat sur l’homosexualité: L’animateur Mass Mboup de Walf Tv menacé de mort

Lundi 16 Novembre 2020

"Li ci deuk-bi"  de Walf-Tv, est émission très suivie et se penche souvent sur des sujets d'actualités comme ces frasques à répétition d'homosexuels, dont le dernier fait d'arme avait suscité une indignation populaire, avec la scandaleuse organisation d'un mariage LGBT, le 17 octobre dernier, à Mermoz, mettant en scène pas moins de 26 adeptes des unions contre-nature. Selon le communiqué de Jamra et Mban Gaccé  c'est de retour de son se son jogging dominical, alors qu'il se trouvait à quelques encablures de son domicile, à Hamo 4, que Mass Mboup, qui avait toujours affiché une indifférence royale aux menaces téléphoniques, auxquelles il avait fini par s'habituer, vit cette fois-ci surgit d'on ne sait où, un véhicule 4x4, qui s'immobilisa net à son niveau.


"Lorsqu'une  des vitres teintées se baissa promptement, laissant apparaître la physionomie menaçante du conducteur, celui-ci l’apostropha distinctement par ses prénom et nom, l'injuria copieusement de mère, avant de lui promettre l'enfer, s'il persistait à organiser des plateaux-télé sur le thème de l'homosexualité. Et redémarra aussitôt en trombe sa robuste carriole, dont le chroniqueur de Walf-Tv, bien qu'abasourdi, pu remarquer l'absence de plaque d'immatriculation."



En exprimant sa solidarité au chroniqueur de Walf-Tv, MASS MBOUP, le Bureau exécutif de JAMRA réitère son soutien fraternel au leader de l'organisation islamique "SAFINATOUL AMANE" de Touba, SERIGNE MODOU LÔ NGABOU. "Cette sentinelle vigilante de la préservation des bonnes mœurs dans la Cité Religieuse, que des comploteurs de LGBT-FRANCE sont en train, présentement, de VILIPENDER dans toutes les instances de l'Union européenne, aux fins de le "sanctionner", en le déclarant "personae no grata" dans tout l'espace Schengen. Cela fait suite à l'interpellation mouvementée, par l'association religieuse "Xidmatoul Xadim", d'HOMOSEXUELS, dont les inconduites scandaleuses avaient fini par exaspérer les habitants de la Ville Sainte de Touba" lit-on dans le communiqué de Jamra.

 





Inscription à la newsletter