Menu

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

Mardi 13 Avril 2021

L’efficacité des vaccins chinois contre la Covid-19 serait faible. C’est la confession à laquelle s’est livré Gao Fu, directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, samedi 10 avril. Lors d’une conférence donnée dans la ville de Chengdu, le scientifique chinois a reconnu que les vaccins créés dans le pays "n’ont pas des taux de protection très élevés". Des chercheurs brésiliens sont venus appuyer ces propos. Selon eux, l’efficacité du vaccin fabriqué par Sinovac, une entreprise privée, ne dépasserait pas 50,4%. En comparaison, le vaccin Pfizer-BioNTech s’est révélé efficace à 97%.


L’entreprise Sinovac a défendu son vaccin par l’intermédiaire de son porte-parole, Liu Peicheng. Ce dernier a reconnu que des niveaux d’efficacité variables avaient été constatés. Il a également précisé que la relative inefficacité du vaccin pouvait s’expliquait par l’âge des personnes ayant participé à l’étude, mais aussi à la souche du virus. Ces interrogations autour de l’efficacité des virus chinois n’ont pas empêché le pays d’en exporter dans plusieurs dizaines de pays dont le Mexique, la Turquie, l’Indonésie, la Hongrie ou encore le Brésil. 


La Chine teste les vaccins à ARN messager
Les vaccins chinois s’appuient sur une technique différence de celle des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna. Ils utilisent un virus pour déclencher le système immunitaire et non le procédé expérimental de l’ARN messager. Devant l’inefficacité de leurs vaccins, doit-on s’attendre à un changement de méthode du côté chinois ? "La question de savoir si nous devrions utiliser différents vaccins issus de différentes lignes techniques pour le processus de vaccination est désormais officiellement à l’étude", assure Gao Fu. 

Vaccin ARN : une nouvelle technologie à la loupe
Le "virus inquiétant créé en Chine" évoqué dans un article de 2013 n'a aucun lien avec le Covid
Spoutnik V et le vaccin chinois ont-ils prouvé leur efficacité, comme l'assure Jean-Luc Mélenchon ?
De son côté, un autre responsable du Centre de contrôle et de prévention des maladies, Wang Huaqing, a déclaré que des développeurs chinois travaillaient sur des vaccins à base d’ARN messager. "Les vaccins à ARN développés dans notre pays sont également entrés dans la phase d’essai clinique", a-t-il expliqué sans dresser les contours d'un calendrier pour une éventuelle utilisation.

Julien Vattaire
La Redaction



AUTRES INFOS

Bassirou Diomaye Faye de Pastef chez Mame Boye Diao de l'APR

Baptême des 9 bébés maliens nés à Casablanca, découvrez leurs prénoms

Quarante ans après, l'héritage de la légende du reggae Bob Marley reste vivace

L'émission "Taku Show" de Walf Tv provoque la colère du Tchad

Les sorties médiatiques d’Ahmed Khalifa NIASSE désormais réservées...

France: le tueur en série Michel Fourniret est mort

Halima Gadji tente de justifier le divorce

TV& RADIOS

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme

VIDÉO: L'activiste Mame Sène fait des graves révélations sur les griots de Macky Sall



Inscription à la newsletter

Recherche