Menu




Charlie Hebdo provoque la Turquie avec une carricature de leur président de la république

Mercredi 28 Octobre 2020

Pas sûr que le président turc soit flatté. Recep Tayyip Erdogan, qui avait critiqué en septembre la republication par Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet, et dénoncé ce mois-ci le soutien du président français à la liberté de blasphème, fait la Une du nouveau numéro du journal satirique, en kiosques mercredi 28 octobre.

Assis dans un fauteuil, en caleçon et une canette à la main, le président turc est représenté en train de soulever la tunique d’une femme voilée lui servant à boire. “Ouuuh! Le prophète!”, dit Recep Tayyip Erdogan en dévoilant les fesses nues du personnage féminin. “Erdogan: dans le privé, il est très drôle”, titre le dessin, signé Alice.


Cette caricature est une réponse de Charlie Hebdo aux récents commentaires du président turc, qui a mis en cause la “santé mentale” d’Emmanuel Macron et accusé ce dernier de “diriger une campagne de haine” contre les musulmans après que le président français a défendu la liberté de caricaturer le prophète Mahomet lors de l’hommage national à Samuel Paty, un professeur décapité dans un attentat islamiste.

La Turquie a vivement réagi mardi à une caricature de son président Recep Tayyip Erdogan à paraître en Une mercredi dans Charlie Hebdo, accusant l'hebdomadaire satirique français de «racisme culturel». «Nous condamnons cet effort tout à fait méprisable de la part de cette publication pour répandre son racisme culturel et sa haine», a déclaré le principal conseiller pour la presse du président turc, Fahrettin Altun, sur Twitter.


Avec huffingtonpost.fr






Inscription à la newsletter

TV& RADIOS

M. Boubacar Camara, votre vison du Sénégal a toujours été la jouissance passive et ton parcours le prouve !

Zodwa Wabantu: « Si un homme ne dort pas après avoir fait l’amour croyez-moi, vous avez échoué en tant que femme »

L'adjointe au maire Diénéba Dabo: «Si on veut que l'émigration clandestine cesse, il faut donner aux gens les raisons de rester »

Idrissa Seck révèle son "deal" avec Macky: "En route pour 2035 et au-delà"

Pr Moussa Baldé sur le prix du KG d'arachide fixé à 250 FCFA:" Le président Sall vient de monter, qu'il faut d'abord l'émergence du monde rural..."