Menu

Burkina Faso: les corps des 03 Occidentaux tués dans une attaque Jihadiste transférés nuitamment en Espagne

Vendredi 30 Avril 2021

Au Burkina Faso, les dépouilles des trois Occidentaux tués lundi dans l’attaque de leur convoi sont partis dans la nuit de jeudi à vendredi vers l’Espagne. Les deux journalistes et l’instructeur Rory Young ont été enlevés puis retrouvés morts quelques heures plus tard alors qu’ils étaient dans une zone forestière à Pama, dans la région de l’Est, selon un communiqué du gouvernement burkinabè.



Il était 2h40, heure locale, quand l’appareil, un Airbus 310 de l’armée de l’air espagnole a décollé de l’aéroport international de Ouagadougou. À son bord, les trois cercueils des Occidentaux tués dans la région de l’Est, au Burkina Faso, lundi dernier.

Sur chaque cercueil était inscrit les noms des défunts. C’est la dépouille de l’Irlandais Rory Young qui a été d’abord embarquée, suivie par celles des deux journalistes espagnols. Tout le processus a été supervisé par les autorités burkinabè et espagnoles jusqu’au décollage de l’appareil.

Pas de commentaires des autorités
Le Burkina Faso était représenté par le colonel-major Moussa Cissé, conseiller technique au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, et par l’ambassadeur Assane Tamboura, directeur de la coopération multilatérale, secrétaire général par intérim du ministère des Affaires étrangères. La consule d'Espagne et le vice-consul honoraire au Burkina Faso étaient également présents. Mais, ni les autorités burkinabè ni l’autorité espagnole n’ont souhaité s’exprimer durant tout le processus de transfert des dépouilles vers l’Espagne.

Ce silence est la preuve que l’assassinat des trois Occidentaux reste un sujet de préoccupation majeure, comme l’a souligné un officier burkinabè. « Pourquoi et comment des journalistes et un militant écologiste se sont-ils retrouvés dans une zone très dangereuse de la région de l’Est », se demande-t-il ?

RFI
La Redaction



TV& RADIOS

Serigne Fallou Dioumada : "Si tu cherches des gens arrogants, incorrects... va chez les policiers et gendarmes"

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme



Inscription à la newsletter

Recherche