Menu

Boun Abdallah titille le candidat de Benno : "Je ne suis pas un candidat de la continuité et de l’immobilisme"

Vendredi 6 Octobre 2023

L’ancien Premier ministre Boun Abdallah Dionne qui a déclaré sa candidature à la prochaine présidentielle, s’éloigne de plus en plus de Macky Sall et de la mouvance présidentielle.  Parce qu’il n’a pas été choisi pour porter les couleurs de la majorité à la prochaine présidentielle, l’ancien Premier ministre a décidé de claquer la porte de la coalition au pouvoir et de briguer la succession de Macky Sall.


Que retenez-vous de vos années auprès de Macky Sall ? 

Des années excellentes, un challenge collectif au service du Sénégal. Et le président Macky Sall est inattaquable sur son bilan. J’ai joué ma part en tant que son chef de gouvernement.

Vous êtes donc aussi comptable de son bilan…
Oui, je le suis, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de marge de progrès. Je ne suis pas un candidat de la continuité et de l’immobilisme. Moi, je serai un président de la progression et du renouvellement.

Face aux électeurs, que diriez-vous de différent du candidat de la coalition de BBY ? Qui vous dit que j’ai la même philosophie de développement qu’Amadou Ba ? Je ne me satisfais pas du système multilatéral de coopération tel qu’il existe. Je suis pour des ruptures fortes dans la manière dont l’Afrique est gérée. J’aurais pu ne pas être candidat si j’étais rassuré sur sa vision à lui. Mais je ne le suis pas. Vous laissez-vous la possibilité de changer d’avis et d’apporter votre soutien à Amadou Ba ? Si c’était le cas, je serais resté au sein de la coalition au pouvoir. Je ne retournerai pas au sein de BBY.

Pas de soutien non plus lors d’un éventuel second tour ?
Non, mais à chaque jour suffit sa peine. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur les parrainages. Et j’espère que les autorités de ce pays seront transparentes et qu’elles laisseront participer tous les candidats qui passent cette étape.

Craignez-vous que votre dossier ne soit retoqué aux parrainages ?
Je travaille pour passer toutes les étapes, et j’entends bien franchir le premier tour et même battre celui qui sera en face de moi au deuxième. Je n’engage pas de combat pour les perdre.

Jeune Afrique
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 25 juin 2024 (wolof)

Sokhna Bintou Lo, basketteuse naturalisée espagnole, éligible pour représenter le Sénégal

Sénégal : 78 pèlerins positifs au coronavirus, appel à la prudence lors des cérémonies de "Ganalé"

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 24 juin 2024 (wolof)

Euro 2024 : Cristiano Ronaldo s’empare d’un nouveau record historique

Linguére de Saint-Louis : Amara Traoré démissionne !

Énigme à Saly Portudal : Aminata, toujours vi£rge, cherche l'explication à sa grossesse

Basket : L'ASC Ville de Dakar remporte la Coupe de la Ligue dames

Alkhary : La députée Maimouna Sène s'est mariée avec le Premier Vice Président...

Adja Diao dévoile les trésors cachés de son village au Sud du Sénégal


Flux RSS

Inscription à la newsletter