Menu



Exclusif.net



Birmanie: les femmes en première ligne

Dimanche 21 Mars 2021

En Birmanie, les manifestations se poursuivent et la répression est de plus en plus violente. Comme les hommes, les femmes n'ont pas peur de manifester chaque jour contre la junte qui a renversé le gouvernement élu d’Aung San Suu Kyi le 1er février 2021. Que ce soit au sein des cortèges ou lors des confrontations directes avec les forces de sécurité, elles affirment qu'elles se battront jusqu’au bout pour la démocratie.


Les Birmanes ont fait parler d’elles lors de la Journée internationale des droits des femmes, grâce à la « révolution du longyi », ces longues jupes traditionnelles qu’elles avaient accrochées un peu partout dans les rues, notamment celles de Rangoun, pour empêcher les soldats de les atteindre. « Il y a une superstition très profondément ancrée liée aux femmes, » explique Nway Mon Mon Eaint, une manifestante de 19 ans de Rangoun : « Les militaires, soldats et officiers de police n’osent pas toucher les habits des femmes, leurs sous-vêtements ou les longyi, à mains nues, car ils pensent que cela va réduire leur pouvoir spirituel, leur virilité. »

Nway souligne qu’il s’agit d’une vieille idée misogyne, mais qu’elle présente un avantage énorme pour les Birmanes : « Ça nous permet de gagner contre eux, de les contrer, c’est pour ça qu’on l’a fait. » Cette superstition est d’ailleurs prise très au sérieux par l’armée, puisque les militaires ont réagi immédiatement : « Le SAC, le State Administrative Council, a interdit cette pratique dès le lendemain du “moment fort”, la journée du 8 mars : ils ont fait un arrêté pour interdire d’accrocher les htamein, dans les rues de Rangoun notamment, sous peine de condamnations », explique Chloé Baills, doctorante en sociologie politique à l’École Pratique des hautes études.


Avec RFI
La Redaction



AUTRES INFOS

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

"L’hôpital régional de Ziguinchor un mouroir" en activité

Emeutes : Le Frapp rencontre les familles des victimes de Bignona

Décès du rappeur DMX

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche