Baldé : «Tant qu’il n’y aura pas de paix en Casamance, il n’y a pas de paix au Sénégal»

Lundi 7 Mai 2018

Abdoulaye Baldé refuse de parler sur le pétrole et le gaz. Pour le leader de l'UCS, Abdoulaye Baldé la sécurité du pays et la paix en Casamance devraient être les grandes priorités de l'actuel régime.


Baldé : «Tant qu’il n’y aura pas de paix en Casamance, il n’y a pas de paix au Sénégal»
« Il faut une véritable volonté politique. Une volonté politique soutenue de la plus haute personnalité de l’Etat du Sénégal. Il ne s’agira pas de faire du « taf yeungueul », chaque fois qu’il y a une accalmie, qu’on pense qu’il y a la paix alors que la paix est encore loin d’être installée en Casamance », dénonce Abdoulaye Baldé lors du lancement de la coalition "Disso" Le maire de Ziguinchor ajoute  que  « le nouveau phénomène qu’on a constaté ces derniers jours et qui a consisté au dynamitage du Pont de Niambalang, c’est une nouvelle forme de violence dans le déroulement de ce conflit. Cela appelle une introspection. Y’en a qui disent que ce n’est pas le Mfdc. Y’en a qui disent que ce sont des terroristes. Faisons une analyse approfondie de la situation pour appréhender l’ensemble des aspects du problème pour pouvoir prendre une solution vitale pour l’ensemble de notre pays. Tant qu’il n’y aura pas de paix en Casamance, il n’y a pas de paix au Sénégal. Notre coalition exige que tous les candidats à la présidentielle y compris le nôtre inscrivent cette question au cœur de leurs programmes », a déclaré Abdoulaye Baldé. REGARDEZ

ACTUALITÉ | AUTRES INFOS | TV& RADIOS | KHALIL POST | POLITIQUE









exclusif.net, site politique pour l'Afrique