Menu

Assimi Goïta à Ouagadougou : Rencontre clé sur la Sécurité et l'Économie

Mardi 25 Juin 2024

Le colonel Assimi Goïta est à Ouagadougou ce 25 juin 2024 pour « une visite d'amitié et de travail », une première depuis l'arrivée du capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir au Burkina Faso. Les deux chefs d'État vont s'entretenir sur le contexte sécuritaire et socio-économique pour renforcer les relations entre les membres de l'Alliance des États du Sahel (AES), organisation dont le Niger est également membre.


Le colonel Assimi Goïta a été accueilli sur le tarmac de l'aéroport d’Ouagadougou ce mardi par le capitaine Ibrahim Traoré, qui lui a offert un saponé, le chapeau traditionnel burkinabè. Une foule de partisans s'est aussi réunie, vêtus des couleurs du Mali et du Burkina Faso, avec vuvuzelas et pancartes de soutien. Les images du média Burkina 24 montrent même des enfants en treillis, coiffés de bérets rouges et équipés de fausses armes à feu.

La présidence du Mali décrit cette visite comme « une étape importante dans le partenariat entre les deux pays ». Même chose côté burkinabè qui parle d'une « excellente relation de coopération » avec son voisin. Le colonel Goïta doit également rencontrer la communauté malienne du Burkina Faso.

Avec son homologue le capitaine Ibrahim Traoré, ils « échangeront notamment sur les défis de la lutte anti-terroriste ». La présidence malienne précise que « les efforts conjoints contribuent largement à la pacification de l'AES ».




Une situation politique et militaire confuse au Burkina Faso
Cette visite intervient alors que la situation politique et militaire au Burkina Faso reste confuse depuis l'attaque de Mansila, il y a deux semaines. Une attaque sur laquelle les autorités burkinabè n'ont que très peu communiqué.



Lundi soir, la télévision publique RTB a diffusé une vidéo de 15 minutes, présentée comme une opération offensive des forces du Faso à Mansila. Il s'agissait en fait d'un montage d'images de drones montrant des combats contre des ennemis et qui vante les succès militaires des Forces de défense et de sécurité.

Mais toujours aucune référence à la centaine de soldats tués lors de l'attaque des jihadistes du Jnim, il y a deux semaines. Un bilan recoupé et confirmé par RFI, mais aussi avancé sur le fil Telegram d'African Initiative, la plateforme officieuse de communication des forces russes de Wagner et African Corps.
Lisez encore

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Mame Zé frappe fort : Il critique la gestion de Macky Sall et encourage Diomaye et Sonko...

Euro 2024 : L'Espagne bat l'Angleterre et devient championne d'Europe

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 13 juillet 2024 (wolof)

Mame Fama Gaye de Fatick élue Miss Sénégal 2024

L'Arabie Saoudite Accueillera les Premiers Jeux Olympiques de l'E-sport en 2025

Paris-2024 : Le Sénégal annonce une prime exceptionnelle pour ses athlètes

Al Hilal Omdurman renforce ses Rangs avec Aimé Tendeng

Casa Sports : Deux nouveaux départs en vue pour le Mercato

Kylian Mbappé, un joueur moins prêt physiquement

Tribunal de Dakar : Viviane Chidid condamnée...



Flux RSS

Inscription à la newsletter