Aly Ngouille Ndiaye : «L’Etat doit encore 10 milliards à Iris Corporation»

Mercredi 6 Décembre 2017

L’Etat ne s’est pas encore acquitté de sa dette vis-à-vis de la société qui avait remporté le marché de la confection des nouvelles cartes d’identités CEDEAO. En effet, a informé ce mardi le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, Iris Corporation court toujours derrière ses dix (10 milliards de francs CFA).

On a parlé de beaucoup de chiffres. Dans le contrat qui était signé entre l’Etat du Sénégal et la société Iris Corporation, il était question de payer en 5 ans à raison de 10 milliards de francs CFA par an  parce qu’on avait projeté dans un premier temps de faire 2 millions de cartes par an», a déclaré le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye. 

Ce dernier qui se prononçait sur la confection des nouvelles cartes d’identité a expliqué cette situation par la production de 6,2 millions de documents, en lieu et place de ce qui était retenu puisqu’il y a eu entre temps la refonte du fichier. Et, indique-t-il en marge de la Déclaration de politique générale que le Premier ministre présentait aux députés, ces cartes coutaient chacune 5000 francs CFA, faisant au total, 30 milliards de francs CFA. 

Et le maire de Linguère d’expliquer : «Au départ nous devions payer 20 milliards de francs CFA. J’ai sur ma table une facture pendante de 10 milliards de francs CFA qui n’est pas encore payée».



AUTRES INFOS

Anniversaire: le président Macky Sall fête ses 55 ans aujourd’hui !

Voici l’imam qui a été égorgé par son fils

Woré Sarr recadre Abou Lahad Sadaga : « Vous êtes impoli, mal élévé et discourtois»

Le Président de la République Macky Sall dans le pavillon présidentiel de l'AIBD

Ces spécialistes de la santé mentale qui diagnostiquent Donald Trump

Gambie : le renouveau du tourisme un an après Jammeh



Me Abdoulaye Wade : « Pourquoi j’ai donné au plus grand Aéroport moderne du Sénégal le nom de Blaise Diagne.»

Blague de Macron et départ du président burkinabè: «pause technique» ou «incident diplomatique» ?

Macron aux africains: «Vous ne devez qu'une chose pour les soldats français : les applaudir»

Réactions en Afrique sur les réseaux sociaux après le discours d'Emmanuel Macron

Vidéo: Macron humilie le président Burkinabé et ses étudiants "Vous m'avez parlé comme si j'étais le Président du Faso"

Vidéo: Touba met en garde les polémistes, insulteurs et activistes

SAMEDI: Khalifa Ababacar Sall le jour de son jour