Menu






Alliance pour la République (APR), parti à frustrations, Parti à injustices ! (Par Racky Sow, Chargée de missions à la Présidence de la République)

Dimanche 28 Novembre 2021

Alliance pour la République (APR), parti à frustrations, Parti à injustices ! (Par Racky Sow, Chargée de missions à la Présidence de la République)
En marge de la tournée du Président de la République dans le nord du Sénégal, dans une interview accordée par une sœur de la presse en ligne, je retraçais mon parcours et mon adhésion au projet politique du Président Macky SALL en ces termes : " le candidat Macky SALL véhicule des messages fondés sur des valeurs, basés sur des principes et puisés des fondamentaux d’une société juste, équitable et prospère ; je crois en ces valeurs".



Aujourd'hui, force est de constater que le parti APR ne s’inscrit plus dans cette dynamique.
 Les frustrations s’accumulent, les déceptions se multiplient, la désillusion s’installe et l'injustice règne en maître dans un parti qui avait fait de l'équité sa pierre angulaire. Si aujourd’hui la récompense revient aux traitres, aux insulteurs et aux porteurs de brassards rouges ;
Si on élève, idolâtre et chouchoute des ennemis jurés en ignorant des militants qui leur tenaient tête sur le terrain politique ;

Si aujourd’hui, l'on repense aux dires de tous ceux qui nous traitaient de moins que rien pour avoir milité dans, disaient-ils, "un parti sans considération ni reconnaissance des sacrifices consentis par ses militants"...  L'on est obligé de constater, le cœur meurtri, que l’histoire leur a donné raison. 


Après tant d’années de loyauté, de fidélité et d’espérance ;  que  d’énergies gaspillées, que de moyens financiers et matériels perdus.  Le constat est amer et la réalité blessante. Alors que les investitures de la frustration des locales de 2022 sont encore fraîches dans nos mémoires, l’audience accordée à M. Djibril Ngom, ex mandataire de la coalition de Yeewi Askan du département de Matam, par la présidence de la république vient littéralement faire déborder le vase.


Les élections locales sensées être une affaire locale (c'est naturellement que la répétition s'impose), un choix utile pour la population obéit malheureusement à une logique tirée des calculs politiques qui, in fine, nous imposent des maires sans bilan, des dirigeants fantômes, des hommes politiques au crépuscule de leur carrières, des transhumants qui n’ont jamais cru au projet politique du Président Macky Sall, et qui ne sont venus dans le parti que pour instaurer des histoires de quotas pour des soi-disant responsables politiques, et au grand dam des militants  de première heure, dans le seul but d’affaiblir le parti. La multitude de listes parallèles est le témoin patent du malaise, de la frustration et de l’injustice qui règnent dans la coalition Benno Bokk Yaakaar.

Monsieur le Président,
Aujourd’hui le Sénégal est sur la  voie de l’émergence grâce à votre vision pour le Sénégal en général et en particulier grâce à votre souhait de promouvoir l’équité territoriale des politiques publiques de l’État. Ne laissez donc pas, M. Le Président, ces élections anéantir tous vos efforts de faire de ces territoires des zones viables, vivables et durables.


Racky sow 
Militante APR Commune Nguidjilone
Chargée de missions à la Présidence de la République..

R

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Fermeture de Le Dantec : 55 corps à la morgue dont 30 mineurs non identifiés

Mali : Macky Sall a rencontré la veuve d'IBK

Académie royale militaire de Sandhurst : un fils de Kagame sort comme sous-lieutenants

Mamadou Gueye alias "Bouton" « J’ai longtemps été rejeté par des Femme à cause de... »

Danger de mort au-dessus de la tête des familles démunies

Qui est cette jeune dame que Malal Tall rend hommage?

Une fille de 18 ans mouille son père devant le juge Téléko: "Il me caressait, me léchait et me pénétrait"

Sénégal : Doudou Ka lance une grande restructuration du secteur Aéroportuaire (vidéo)

KOLDA : La mairie met à la disposition des artistes un studio d'enregistrement

Mariage Fama et Edou : La réaction de Ya Awa Rassoul


Flux RSS

Inscription à la newsletter