Menu



Exclusif.net



Ahmed Khalifa NIASS : « Ousmane SONKO est mon fils et personne ne le touchera»

Vendredi 19 Mars 2021

Le député placé sous contrôle judiciaire continue ses visites de courtoisie. Après le Groupe Futurs Médias (GFM), le leader du PASTEF s’est rendu au palais Hamadyana pour rencontrer Ahmed Khalifa NIASS . Une occasion pour le marabout de faire comprendre à l’opposant qu’il fait partie maintenant de ses soutiens.

« Je vais appeler le président Macky SALL parce qu’il l’a dit à plusieurs reprises et vous le savez. Et je lui dirai ceci : ‘nous voulions que vous parliez avec Ousmane SONKO sur ce qui peut faire émerger le pays et ce que le pays n’aime pas’. Et je veux qu’Ousmane SONKO à son tour, en compagnie de ses militants, se retrouvent ici périodiquement pour dénoncer la corruption nommément. Ça, ce n’est pas le travail de l’OFNAC mais d’un politicien », déclare Ahmed Khalifa NIASS.

Poursuivant, il laisse entendre qu’il ne va laisser personne s’en prendre à Ousmane SONKO. Car, affirme-t-il à qui veut l’entendre : « Ousmane SONKO est mon fils et personne ne touchera à lui ».

 

 

 

 

 

 

WALFNet
La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Mai sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche