Menu

Affaire des 127 diplômés: Le DG de l'ONFP réplique...

Vendredi 7 Mai 2021

Suite à la conférence de presse, tenue ce jeudi matin par le Collectif des Attachés en Passation des Marchés publics, la direction de l'Office  Nationale de Formation Professionnelle est sortie de ses gonds pour apporter des éclaircissements sur le problème de l'insertion et l'employabilité des diplômés de l'Onfp au nom du Ministère de l'emploi,de la formation professionnelle,de l'apprentissage et de l'insertion.


L'Office Nationale de Formation Professionnelle n'a pas tardé à réagir suite à la conférence de presse organisée par le collectif des Attachés en passation des marchés publics,après trois (03) années sans emploi. Ce dernier ont demandé l'insertion professionnelle et l'employabilité. Cette sortie a immédiatement occasionné la sortie du Directeur de l'Office Nationale de Formation Professionnelle.


Selon Souleymane Soumare,il avait reçu les récipiendaires dans leur locaux afin de trouver une porte de sortie à cette crise."Nous avons reçu dans le mois d'avril  une demande d'audience à l'Office Nationale de Formation Professionnelle du Collectif en passation des marchés publics. Nous les avons reçus et avons échangés sur leur insertion professionnelle.Nous leur avons expliqué le rôle. Parce que l'Onfp avait financé plus de cent (100) millions pour l'insertion,mais également pour le coût de formation même si une somme modique estimée à  dix mille (10.000) francs CFA avait été demandée. Nous leur avons dit comme vous le savez tous qu'aucune école peut garantir à ces apprenants qu'à la fin de la formation du travail. Notre mission est d'accompagner ces diplômés vers l'insertion en les donnant la qualification",se défend-t-il.


Concernant l'insertion et l'employabilité,la direction de l'Onfp se veut clair."Ils ont été  orienté vers la direction de l'emploi. La direction leur avait reçu et leur a expliqué à leur tour les procédures à remplir pour être inséré et employé dans la fonction publique. On leur a informé qu'il fallait s'inscrire dans la plateforme du Ministère et de la Direction de l'emploi ou tous les demandeurs d'emplois s'inscrivent. Une fois que l'inscription est faite, il y'a un suivi qui se fait aux gens qui sont déjà inscrits. S'ils jugent que les informations reçues au niveau de l'office sont insuffisantes pour eux, c'est leur rôle", a t-il précisé.


L'Office Nationale de Formation Professionnelle et le Ministère  continent d'ouvrir ses portes à ces jeunes. "Hier, jusqu'à trois (03) heures du matin, nous discutons sur des solutions. C'est vrai qu'ils ont des qualifications et qu'aujourd'hui il y a un manque des Attachés en passation des marchés publics, même nous-même nous avons lancé un appel à candidature pour recruter aussi des Jeunes ayant des compétences requises en la matière. Nous avons consulté dans notre base et données et nous sommes entrain d'évaluer les dossiers. Nous pensons également que ces jeunes pourraient créer des Cabinets pour offrir des services en Attachés en passation des marchés publics", conclut Souleymane Soumare, DG de l'ONFP.

La Redaction



AUTRES INFOS

Macky offre un 4x4 neuf à Mbaye Pekh

Insolite à Linguère : Un militant de l’APR monte sur un poteau

Tournée économique de Macky Sall : Un mort à Ranérou

EURO 2021 : La Hongrie freine la France par 1-1

Mercato : Demba Ba rejoint Lugano

Affaire "Coca-Cola" : Jennifer Lopez répond à Christian Ronaldo "des bonnes choses arrivent..."

Saint Louis : Amadou Niang "Sor basket club" et décroche un sponsor pour l'équipe


Inscription à la newsletter

Recherche