Menu

Affaire Sonko-Adji Sarr : Le juge du 8e cabinet veut un test ADN

Samedi 13 Février 2021

Dans l’affaire qui oppose le député Ousmane Sonko à Adji Sarr, le juge d’instruction du 8e cabinet a requis des tests ADN dans le cadre de sa mission. Pour le député Mamadou Lamine Diallo, l’Assemblée nationale n’avait pas besoin d’enclencher la procédure de levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko pour satisfaire la demande du juge.


Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement Tekki, en prenant part aux réunions de l’assemblée nationale dans le cadre de la procédure de levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko, a dénoncé une posture illégale de l’hémicycle. Il a évoqué les articles 61 et 51 du règlement intérieur de l’assemblée nationale.

Selon Mamadou Lamine Diallo, les parlementaires dirigés par Moustapha Niasse et la majorité mécanique ont tout faux de vouloir lever l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko car cette procédure n’étant pas nécessaire pour satisfaire la demande du juge d’instruction du 8e cabinet.
La Redaction




AUTRES INFOS

Présidence FSF- Mady Touré : “Tout sauf Augustin Senghor”

Le grand meeting de Pastef prévu ce samedi à Podor annulé

NÉCROLOGIE : Le Khalife de Serigne Mame Mor Diarra Mbacké rappelé à Dieu

Pegasus : Le Maroc sert des citations directes en diffamation contre Forbidden Stories et Amnesty

La voiture des acteurs de la série "Infidèles" endommagée : Ce qui s'est réellement passé

Thiès:Il achète un téléphone volé, utilise le Whatsapp de la propriétaire et lui envoie des images

Kaolack : Le gouverneur annule les concerts de Ngaaka et Wally Seck


Recherche