Menu



Exclusif.net



Abdoul Wahab DIATTA, Président du mouvement, "Jeunesse pour Macky" : "Ces manifestations sont une alerte pour..."

Lundi 15 Mars 2021

Abdoul Wahab DIATTA, Président du mouvement, "Jeunesse pour Macky" (JPM) s'est prononcé sur les événements de ces derniers jours, qui selon lui résultent d'un profond "malaise économique et sociale" accéléré par la crise du coronavirus. 


"Ces manifestations sont une alerte pour nos dirigeants mais aussi pour toute la classe politique, même si certains veulent l'utiliser comme argument politique. Le cas du Sénégal dont le déclic a été l'affaire Sonko-Adji Sarr doit alerter l'ensemble des pays de la sous-région", a t-il dit.

Pour ce souteneur du président Macky Sall, il urge que nos politiques et programmes de développement soient beaucoup plus centrés autour de la jeunesse qui est la principale force de l'Afrique sub-saharienne. "Il faut alléger les procédures pour un meilleur accès des jeunes aux financements. Enfin le fait de saccager des enseignes françaises montrent qu'après une phase d'émancipation envers la métropole la jeunesse est devenue plus irresdentiste par rapport à cette France-Afrique qu'elle considère comme un goulot d'étranglement à son bien être.
Nous devons soutenir notre patronat"a soutenu Abdoul Wahab DIATTA, Président du mouvement, "Jeunesse pour Macky"

Il rappelle que durant les élections, le débat, l'offre politique de Macky était basé sur un résultat émanant des infrastructures avec un point majeur sur la transformation structurelle de notre économie. Toutefois l'opposition à essentiellement basé son programme sur la bonne gouvernance. "Tous les protagonistes ont oublié la partie majeure : la jeunesse, qui doit maintenant être au centre de tout. Le discours politique devra désormais intégrer  les préoccupations de la jeunesse. Et cette offre serait plus accessible et intéressante pour les masses. "

Abdoul Wahab DIATTA, plaide pour la formation des jeunes. "La majeur partie des jeunes ne sont pas formés et ceux qui sont formés n'ont pas une formation adaptée aux besoins du marché. Ce qui constitue un paradoxe qui demanderait une réforme en profondeur de notre éducation."
La Redaction



AUTRES INFOS

"Sur le cas d'Adji Sarr, l'Etat a mobilisé toute une armée. Sur mon viol, c'est le silence total", Merry Gomis

Apres décès Thione Seck : Les révélations de Ahmed Aidara (Audio)

Saccage des chaises de l'arène nationale : Le CNG annonce des sanctions

USA: Léon Bassène lance son single "Scared to Love"

Nécrologie : Le Père d'Aida Samb est décédé

Adji Sarr dépose une nouvelle plainte devant le Procureur contre...

Yeumbeul: après avoir reçu sa dose d’Astrazeneca, une dame dans un état critique

TV& RADIOS

Affrontements à l'UCAD: Un étudiant de Kékendo succombe à ses blessures

Birame Souleye Diop précise: «Sonko n'ose pas dire qu'il va encore briguer un mandat à la tête de PASTEF parce que... »

Quand Sidiki Kaba s’engageait à défendre "les homosexuels et les Lesbiennes" (video)

Gaston Mbengue tacle les Apéristes: "Ils organisent des meetings pour tromper Macky alors que Sonko a réussi..."

Vol d'armes à l'intérieur de la caserne de Diaobé: Un capitaine de la gendarmerie dément

Supposée Présence de "forces occultes" : Le colonel Diouma Sow dément et précise

Côte d’Ivoire : Un nouveau gouvernement de 37 ministres et 4 secrétaires d’État



Inscription à la newsletter

Recherche