Menu

ALLIANCE POUR LA RÉPUBLIQUE: Des Responsables irresponsables

Jeudi 16 Février 2017

ALLIANCE POUR LA RÉPUBLIQUE: Des Responsables irresponsables


APR ! C’est finalement une image laide et vile que ce parti qui prétend défendre la République, donne au Sénégal. La conspiration et la grossièreté y ont élu domicile et personne n’y charrie les valeurs de l’esprit républicain. Tout ce que les Responsables disent dans les média et font sur le terrain politique, renvoie à l’irresponsabilité. La calomnie et le dénigrement y ont cédé la place à la barbarie et à la cruauté. Les Responsables ne partagent ni des valeurs, ni des vertus. Ils sont devenus irresponsables et le Macky qui les unit, est transformé en une jungle sauvage où il faut insulter ou être injurié, en attendant peut-être de tuer ou d’être tué.

    A la veille des Législatives, tout, dans ce parti, est abject et mince. Pour la première fois, les Sénégalais voient des Responsables politiques qui s’insultent et des Députés qui s’injurient par une hideuse acrobatie verbale. Des DG de Sociétés et d’Agences nationales se carbonisent. Des Ministres de la République s’outragent. Et ce pauvre parti n’a même pas un berceau d’avenir, ses jeunes étant des automates sans formation politique et sans retenue, qui mènent le jeu de démoniaques manipulateurs. Ces manipulateurs, fortunés du hasard qui sont adoubés à de hautes responsabilités, n’ont pour splendeur que l’arrogance et la sauvage conspiration. Et les Sénégalais découvrent aujourd’hui que ces gens de l’APR sont incapables de hausser leur petitesse et leurs sinécures ne sont que des vols et leurs forces politiques du faux.
    
    Vers l’auto-sanction politique

  Macky Sall est dépassé, malgré les discours et les mises en garde. L’auto-sanction politique est devenue la seule réplique des militants brocantés. Et quand un peuple est en face d’une classe politique qui postule à une reconduction par l’arrogance et la violence, le droit de sanctionner trouve en chaque citoyen une citadelle. L’APR va voter contre l’APR. L’esprit de responsabilité y a déguerpi. Partout c’’est le désastre, la violence, la grossièreté et la sauvagerie. Le langage politique public est devenu grossier et trivial. Un spectacle ignominieux s’offre au Sénégal avec des acteurs que rien n’illumine et que rien n’impose si ce ne sont des attaques verbales devant lesquelles reculeraient des insulteurs à gage.

    Les Législatives du 30 Juillet 2017, date hypothétique, constituent clairement un enjeu qui rend irresponsables les Responsables.  Parti majoritaire, anticonformiste et marginal, l’APR est devenue un silo répugnant  de suffisance, d’inanité et d’outrecuidance qui dépassent l’entendement. Les militants sont eux-mêmes devenus agressifs en portant le combat  d’ennemis politiques qui  dérapent par des propos indignes d’une personnalité publique.

    De véritables Simbs politiques
    Les Responsables de l’ARP sèment la terreur par leurs violentes querelles. Mais pour le citoyen Lambda, ce spectacle est à la fois agaçant et amusant. C’est un jeu de FAUX LIONS, un véritable Simb politique du Macky.

    Des Ministres, des DG, des Députés, des Ministres-Conseillers se donnent l’image de royaux croquants qui sont, en fait, de véritables marauds couronnés, faisant partager entre le rire et la rage. De leurs boulets de quatre aux chevilles ornées, ils font pourrir dans des pontons à fond de cale, la grandeur naissante de l’APR et Macky en récolte les amers fruits. Par un langage si bas, de honteuses conjurations et veules commandements d’actes de violence, ils se donnent des diadèmes d’altesse en ruolz et de princes en chrysocale. Et chaque responsable s’octroie une légitimité non prouvée pour imposer à Macky Sall une investiture.


    Chacun crie : je suis Bonaparte ! Je suis Thiendella ! Je suis Ndaté Yala ! Je suis un Garmi ! Personne n’hésite ainsi à mettre sa main sur la structure locale du Parti et dire : Je suis le propriétaire ! Je serai le vainqueur ! Le faux et l’opprobre deviennent alors des faits accomplis devant une opposition dont certains Chefs de parti, ratissent large quand les détenteurs de 8+8 et de moyens de l’Etat se violentent et s’insultent pour conserver les strapontins.

    Pourtant, les dérives maniaco-dépressives leur font oublier que les électeurs les attendent de pieds fermes ! Et qui votent ? Qui tiendraient les urnes ? Qui verront donc clair dans ce futur probable scrutin du 30 Juillet 2017 ce que décidera le citoyen hors parti. Les électeurs ne sont pas de l’APR et le Sénégal n’appartient pas à l’APR. Après ce Simb du Macky et l’agacement contre les arrogants et les hautains qui le peuplent, le citoyen sénégalais votera et participera librement aux choix politiques des députés qui représenteront la Nation. La souveraineté n’appartient pas aux acteurs politiques violents et aux insulteurs politiques d’élite. Elle appartient au peuple qui ne s’accommode pas de Responsables politiques irresponsables !
     Rewmi Quodien
RED




TV& RADIOS

La grosse révélation de Doudou Ka :«Le prénom du candidat de Macky à Ziguinchor commence par D..»

L'activiste Ivoirien, Tingué Foué aux dirigeants Africains : "Il faut revoir vos comportements"

Mame Diarra DIEYE sur les séries d'arrestations : "Les prisons sont pleines à cause l'injustice..." (Vidéo)

Cheikh Ousmane Diallo :"Que Macky Sall sache qu'il a désormais une jeunesse consciente devant lui ..." (Vidéo)

Des jeunes de l'APR Dakar-Plateau vilipendent Yaham et Salihou Keika "Ils passent tout leur temps à piailler dans les médias alors qu'ils ne foutent rien..." (Vidéo)

Pape Abdoulaye Touré : "Au Sénégal quand vous êtes dans le camp de Macky Sall, vous pouvez tuer et voler sans être inquiété"

Enclavement de la commune de Mery: l'association "Fédé sousbé Felitebé" dénonce l'attitude "irresponsable" du maire (Vidéo)




Recherche