Menu

ACSIF dévoile toutes les pratiques "malsaines" d'EcoBank

Dimanche 30 Mai 2021

Le secteur bancaire est confronté à de nombreux polémique et dont l’association des clients et sociétaires des institutions financières (Acsif) dirigé par Famara Ibrahima Cissé tente de divulguer les arnaques.


Depuis plus de 4 ans, Ecobank a décidé de ruiner ses clients pour se maintenir en vie et satisfaire ses actionnaires. En effet, à la fin de chaque année, tous les clients qui sont sous engagement se voient soutirer indument une somme qui varie entre 25.000f à 50.000f selon qu’on a un prêt ou deux prêts parallèles dans la même banque.

L’ACSIF a avisé qui de droit. Ainsi, Ecobank de par ses gestionnaires de crédit ne peut expliquer ces prélèvements indument opérés sur les pauvres travailleurs. Ces prélèvements ne sont ni des agios, ni des impayés…. Mais, ils l’ont nommés par plusieurs concepts différents pour certains employés de la banque c’est des « frais de gestion de crédit » ou  « frais annuels de crédit» pour d’autres employés toujours de Ecobank.

Dans ses pratiques, Ecobank exige l’achat de la carte GAB à tout client voulant retirer moins de 400.000F en lui refusant l’entrée dans les agences. Cette tyrannie que les complices feignent d’occulter est une plaie qui se creuse de l’intérieur et qui finira par tuer tout le corps s’ils n’y prennent pas garde.

Les complices informés ne peuvent donner aucune explication encore moins prendre des sanctions contre de telles pratiques. Ceci laisse souffrir atrocement les usagers de cette institution bancaire qui du reste ne respecte ni ses usagers, ni les complices, ni les principes moraux d’une bonne gouvernance financière.

Dans les années 2000, la même banque a soumis aux usagers la cession d’actions avec à la clé une publicité pompeuse et mensongère qui les avait poussé à souscrire. Mais, depuis lors, les souscripteurs peinent à recevoir leurs dividendes malgré leurs nombreuses réclamations envoyées aux complices. De surcroit, leurs actions dévalorisées, ils se plaignent sans aucune aide.àe

Mais, le peuple avilit et ruiné par Ecobank-Sénégal dans l’impunité totale doit encore rester ferme et mobilisé pour dire non à la délinquance financière et aux abus bancaires insoutenables de cette malheureuse banque qu’on aurait jamais acceptée dans l’UEMOA.

Famara Ibrahima CISSE Pdt de l’ACSIF

La Redaction



AUTRES INFOS

Cet enfant pose à Macron la question que tout le monde a en tête : "Ça va la claque que tu t'es prise ?"

Le capitaine Omar Touré radié des cadres de la gendarmerie (Document)

L'administrateur de PASTEF chez Mary Teuw Niane

Média : LERAL TV, désormais disponible sur le bouquet Orange de la TVO au Canal 8

Média : Le journaliste Modou Mbacké Niang rejoint "Emédia"

Mari brulé vif : L'affaire d'Aïda Mbacké renvoyée au 7 juillet

Mali :L'influenceuse, Diaba Sora libre

TV& RADIOS

ZIGUINCHOR : le Saes-Uasz opte pour l’arrêt des cours jusqu'au redémarrage des chantiers

Farba Senghor révèle: "Pape Makhtar Diallo a été viré par Bougane parce que..."

Me Malick Sall sur l'affaire de Boy Djinné : « On fera le maximum pour qu'il rejoigne sa famille très prochainement »

Vidéo: Privées de presque toutes leurs terres, le Chef de village de Ndengler accuse Macky

Isma Dioum dit pourquoi Macky Sall peut valablement postuler pour un autre mandat…

Aliou Sow sur le 3e mandat de Macky : «Il faut l’empêcher. Cela ne doit pas faire un recours au Conseil constitutionnel...»

Sonko à Macky : "Le vrai terroriste, c'est celui qui recrute des nervis pour tirer sur les populations" ( En Direct )



Inscription à la newsletter

Recherche