Menu






Sonko aux Saint-louisiens : «N‘acceptez pas d’être les otages d’une dynastie ou d’une famille»

Mercredi 27 Juillet 2022

Ousmane Sonko a invité les Saint-louisiens à refuser «d’être les otages d’une dynastie ou d’une famille». Le chef de file de la coalition Yewwi askan wi a demandé aux populations de faire la remontada pour accompagner «le vent de changement qui souffle au Sénégal».



Selon Ousmane Sonko, «il y a un vent de changement qui souffle sur le Sénégal et à part Dieu, personne ne peut l’arrêter. Macky Sall est trop petit pour l’arrêter», a-t-il lancé devant la foule surexcitée avant de souligner que ce vent de chargement est accompagné par certaines villes comme Guédiawaye, Keur Massar, Rufisque, Kaolack, Mbacké, Oussouye, Ziguinchor et autres, rapporte le journal le "Quotidien"

Ousmane Sonko a ainsi demandé  aux populations de suivre l’exemple de ces villes en se rattrapant aux Législatives. «Vous, mes parents de Saint-Louis, vous avez le devoir de faire la remontada. Saint-Louis  est la ville qui a produit les premiers intellectuels, les premières écoles et les premières grandes écoles coraniques. Nous avons connu les Saint-louisiens pour leur courage et leur détermination mais aussi pour leur dignité. Saint-Louis ne doit pas accepter d’être l’otage d’une dynastie ou d’une famille. Ils pensent que c’est une affaire de famille et à chaque élection, ils débarquent avec des milliards dont vous connaissez l’origine parce qu’avant, ils n’avaient pas tout ça, ils n’avaient pas les moyens d’acheter les terrains et les maisons de Saint-Louis», a martelé le chef de file de Yewwi askan wi qui, dans la foulée, a soutenu n’avoir aucun doute quant à  la victoire de leur coalition à  Saint-Louis où, de son avis, Abba Mbaye qu’il a présenté comme un petit Poucet, faisait face à des dinosaures.


Pour Sonko la donne a maintenant changé dans la mesure où si l’on fait le rapport entre les voix de Benno bokk yaakaar et celles de Yewwi askan wi lors des Locales, il y avait juste une différence d’environ 8000 voix, une différence qui, pour lui, peut fondre si la coalition a l’apport de la coalition Wallu et du professeur Mary Teuw Niane dont le soutien est acquis et que ses 10 mille voix seront reversées à Yewwi.
 
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

"Macky est à son premier mandat de cinq ans", selon son beau-frère Mansour Faye

Infertilité masculine: les véritables causes...

La veuve de DJ Arafat, Carmen Sama secoue la toile avec sa nouvelle vidéo

Lutte avec frappe : Balla Gaye 2 bat Gris Bordeaux.

Ziguinchor : 72 sans eau Guy Marius Sagna et cie déposent une demande d'explication auprès du responsable de SEN Eau

Fantasia Barrino Taylor : "Je pensais que c'était Trump"

L’actrice Ndeya de la série « Impact » toujours aussi sublime

La pétillante chanteuse Narah Diouf ex copine de Ngaaka Blindé

Edu Ndao et Fama Thioune, une nouvelle polémique

Djanii Alfa : « il n’y a personne qui pourra m’empêcher de rentrer en Guinée »


Flux RSS

Inscription à la newsletter