Menu







Sonko : « Prendre des nervis pour assurer la sécurité du Président de la république, est une honte pour le Sénégal... »

Vendredi 18 Juin 2021

Le leader du parti des Patriotes du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité (PASTEF) a fait sa réapparition à travers un entretien pour se prononcer sur la situation du pays. Ousmane Sonko, sans détours dans cet entretien sur la chaîne Youtube du parti Pastef, Jotna Tv, n'a rien laissé au hasard. 

Pour Ousmane Sonko, le combat va continuer et d'ailleurs, le dossier doit être classé sans suite si la procédure est normale. Sinon, il fera face à toute tentative de manigance visant sa personne... "Je ne suis pas n'importe qui dans ce pays. Donc je ne me laisserai jamais faire dans ce dossier. Macky Sall ne respecte pas les institutions, il sera difficile qu'il se fasse respecter. L'institution, on lui donne un contenu. Nous respectons les magistrats parce que nous savons tous qu'il y'en a qui font bien leur travail. Mais le président de la République est déterminant dans leurs décisions. Nous avons de bons magistrats, mais l'État prend les graines pourries qu'on met dans des positions juridiques stratégiques et qui prennent de mauvaises décisions", signale le patriote tout en estimant que dans ces conditions, il est difficile de respecter ce qu'ils appellent 'les institutions'.
R

Nouveau commentaire :




AUTRES INFOS

Le garwalé de Mia Guissé à son ex mari : "Beuri diar diar takhouta kham adounaa "

L'impuissance et conséquences dU dysfonctionnement érectile

Thies : Les Éléments Français au Sénégal apportent leur soutien aux jeunes écoliers de Kathialick

L'actrice Adja Deme devient la deuxième femme de Dame Dieng leral

Le rappeur Ngaka Blindé apporte son soutien à Nitt Doff

L'artiste Gui Gui en top modèle

Sadio Mané élu meilleur joueur sénégalais de l'année 2022

Adji Mass tance Soumboulou : « Dotouma nangou kéneu dima sarakhé »

Marché de la publicité en ligne : Le ministère américain de la Justice poursuit Google pour monopole

Tribunal de Dakar : Nit Doff envoyé en prison


Flux RSS

Inscription à la newsletter