Menu

Sénégal : Mimi Touré accuse Macky Sall de "dérives financières" et appelle à la reddition de compte

Dimanche 21 Avril 2024

Dans un communiqué publié ce dimanche, Aminata Touré, ancien Premier ministre du Sénégal, a vivement réagi aux tentatives de certains médias "politiquement motivés de ternir sa réputation". Suite à la publication des rapports de l'Inspection Générale d'État (IGE), elle a noté que des médias utilisent le terme "épinglé" entre guillemets dans le but manifeste de nuire.


«J’ai appris de l’extérieur du pays que suite à la publication des rapports de l’IGE, une certaine presse politiquement motivée tenterait de porter atteinte à ma réputation en jouant avec le mot  "épinglé " savamment mis entre guillemets, avec une intention manifeste de nuire», déplore l'ancien PM.

Touré a rappelé que sur instruction du président Macky Sall, elle a été soumise à la première vérification de l'IGE par une institution publique nationale depuis l'indépendance du pays en 1960. Elle a insisté sur le fait qu'aucun détournement de fonds publics n'a été commis pendant son mandat à la tête du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE). «Je rappelle que sur instruction de Macky Sall, pendant 3 ans, j’ai fait l’objet de la première vérification de l’IGE d’une institution nationale publique depuis…1960. A la publication du rapport de vérification de l’IGE, la seule question qui vaille est la suivante: Aminata Touré à la tête du CESE a t-elle détourné 1 franc des deniers publics? La réponse est NON, MILLE FOIS NON! Mes anciens collaborateurs, fonctionnaires de l’Etat du Sénégal, en charge de la gestion financière du CESE sous ma présidence vaquent tranquillement à leurs occupations depuis 2020 car aucun détournement ne leur est reproché non plus.» 


Dénonçant les dérives du régime de Macky Sall, Touré a souligné son opposition au troisième mandat et aux tendances dictatoriales qui ont résulté en la mort de nombreuses personnes. «C’est ce qui m’a donné l’entière liberté de m’opposer véhément au troisième mandat de Macky Sall et à ses dérives dictatoriales qui se sont soldées par la mort d’une cinquantaine de personnes pour qui Justice doit ABSOLUMENT être rendue», a t-il rappelé dans le communiqué. 

 Le scandale des 1000 milliards de francs CFA liés aux fonds COVID
Elle a exhorté les nouvelles autorités à enquêter sur le scandale des 1000 milliards de francs CFA liés aux fonds COVID, où les procédures d'appel d'offres et de contrôle ont été suspendues sous l'approbation de Macky Sall. Touré a mis en lumière la responsabilité directe de Macky Sall et de son beau-frère Mansour Faye dans ce qu'elle qualifie de "carnage financier".« j’encourage vivement les nouvelles autorités à aller jusqu’au bout de la reddition des compte en commençant par le scandale des 1000 milliards des fonds COVID pour lesquels Macky Sall a lui-même autorisé la suspension des procédures d’appel d’offre et de contrôle. Par conséquent, Macky Sall est le premier responsable de ce carnage financier sans précédent dans l’histoire du Sénégal, carnage auquel a activement participé son beau-frère Mansour Faye.»


La gestion de Macky Sall
Elle a également appelé tous les responsables politiques ayant géré les fonds publics pendant les 12 ans du régime de Macky Sall à se soumettre aux organes de contrôle et à rendre compte de leur gestion. « Comme j’ai eu à le faire sans m’offusquer ni rechigner, que tous ceux qui ont géré les fonds publics pendant les 12 ans du régime de Macky Sall, ministres, directeurs généraux et présidents d’Institution se mettent à la disposition des organes de contrôle et rendent compte de leur gestion! »

Aminata Touré va saisir la justice
Elle a conclu en affirmant son intention de saisir la justice contre toute tentative visant à ternir sa réputation. Touré a souligné sa détermination à défendre son intégrité contre toute attaque injustifiée.  « Des politiciens honnêtes il en existe, j’ai la prétention de me compter parmi eux et désormais, je saisirai la Justice contre toute tentative de jeter le discrédit sur ma personne», a t-elle prévenu.
Ce communiqué reflète la ferme position d'Aminata Touré contre toute tentative de manipulation politique et son engagement envers la transparence et la responsabilité dans la gestion des affaires publiques.
 
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

L'Éclatante Mamy Sora : Quand l'audace vestimentaire rencontre la confiance en soi

Syrie: l'épouse du président Bachar el-Assad atteinte de leucémie

Iran: début des processions funèbres pour le président Raïssi

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Mardi 21 mai 2024 (wolof)

Biens Mal acquis : Cheikh Bara Ndiaye enfonce l'ex ministre Thèrèse Faye Diouf (vidéo)

Au Maroc, cinquième mois de grève dans les facultés de médecine

Popenguine : ferveur et joie lors de la marche vers le nouveau sanctuaire

Interdit d’antenne à la RFM : Sidath Thioune réagit enfin ! (vidéo)

Bravador : L'Influenceur Ivoirien au Service d'Ousmane Sonko

Nécrologie : Décès de l'artiste Bah Moody


Flux RSS

Inscription à la newsletter