Menu

Relance de MédiS Pharma : Lobbies du gouvernement et Multinationales pharmaceutiques étrangères s’opposent au développement de l’industrie

Dimanche 14 Mars 2021

Les autorités sénégalaises se glorifient d’avoir réussi à acquérir quelques doses de vaccins contre le Coronavirus dont la deuxième vague est entrain de faire rage avec des chiffres de malades et de morts qui explosent de jour en jour. L’ambition du Sénégal devrait être plutôt un début de concrétisation de la politique de souveraineté pharmaceutique nationale tant chantée par le Président Macky SALL et son gouvernement depuis le début de cette pandémie en mars 2020 et
non la résignation à des dons de l’Europe et de la Chine.


Le Gouvernement du Sénégal retarde paradoxalement la relance de MEDIS PHARMA (ex SIPOA) pour amorcer sa souveraineté pharmaceutique qui est un pilier de la Sécurité Sanitaire à cause nous souffle t’on d’une farouche opposition contre le développement de l’industrie pharmaceutique locale sénégalais par les lobbies du gouvernement et les multinationales pharmaceutiques étrangères qui en voient une menace contre leurs intérêts personnels.
Nonobstant les instructions du Chef de l’Etat à son gouvernement pour la réouverture de MédiS pharma depuis avril 2020, les mesures d’accompagnement promis par l’Etat du Sénégal sont toujours en attente de validation au niveau des ministères des Finances et de la Santé.


Malgré tous les engagements et déclarations publiques du Chef de l’Etat, de son Gouvernement et plusieurs Directions pour relancer MédiS Pharma, les travailleurs restent toujours en chômage technique sans aucun revenu et attendent d’être édifiés sur leur sort. L’actualité politique actuelle du Sénégal montre à suffisance que le mode fast-tract du gouvernement ne sert qu’à la politique politicienne avec la mise en branle de toutes les institutions étatiques et des moyens colossaux. Mais quand il s’agit de solutionner les besoins vitaux des sénégalais comme la perte d’emploi des jeunes et la sécurité pharmaceutique nos gouvernants restent aux abonnés absents.


Les travailleurs de MédiS attendent de la Direction générale et du gouvernement
une prise de responsabilité pour leur dire toute la vérité sur le redémarrage de leur
outil de travail parce que l’attente a longuement duré et est devenue intenable.

# Industrie pharmaceutique locale
# Souveraineté pharmaceutique
# Sécurité Sanitaire
# Rupture des médicaments essentiels
# PAP-2A
# Ministère de la Santé et de l’action sociale
# Ministère des Finances et du Budget
# Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération
#Ministère du Développement Industriel et des PME
# Bureau Opérationnel de Suivi (PSE) du PSE
La Redaction




AUTRES INFOS

NÉCROLOGIE : Le Khalife de Serigne Mame Mor Diarra Mbacké rappelé à Dieu

Pegasus : Le Maroc sert des citations directes en diffamation contre Forbidden Stories et Amnesty

La voiture des acteurs de la série "Infidèles" endommagée : Ce qui s'est réellement passé

Thiès:Il achète un téléphone volé, utilise le Whatsapp de la propriétaire et lui envoie des images

Kaolack : Le gouverneur annule les concerts de Ngaaka et Wally Seck

Waññiko- Ecoutez le new single du King, Youssou Ndour

3e vague : Ahmed Khalifa NIASSE demande à Macky de remettre le couvre-feu


Recherche