Menu






"Pas de sécurité, pas de combat de lutte", selon la population de Pikine

Mardi 13 Juillet 2021

“Aujourd’hui, force est de constater que la problématique de l’insécurité demeure et reste une préoccupation des populations…“, ont fait savoir certains habitants de Pikine, dans une note. Ces derniers dénoncent les “agressions” en marge des combats de lutte, depuis que l’Arène nationale y a été érigé.


“Depuis sa création, des acteurs issus des quartiers environnants ont entrepris plusieurs initiatives autour de la problématique de l’assainissement, du problème d’éclairage du périmètre de l’arène nationale, celui de l’insécurité des riverains pendant et après les combats de lutte. En plus, ces mêmes acteurs ont développé d’autres stratégies pour faire le suivi des engagements des autorités, notamment l’érection d’un poste de police au niveau de l’arène nationale“, ont-ils fait savoir.

Regret…

Toutefois, malgré ces démarches citoyennes et la recommandation issue des dernières concertations nationales sur la lutte organisées par le ministère des Sports, ces habitants de Pikine regrettent qu’aucun poste de police ne soit, jusque-là érigé “pour garantir la sécurité des personnes et de biens“.

“PAS DE SECURITE, PAS DE COMBAT DE LUTTE”

“Aujourd’hui, nous notons une recrudescence des agressions pendant et à la fin des combats de lutte. Les autorités du pays doivent prendre très au sérieux cette question. Parce qu’il est constaté que les éléments de la police qui viennent à chaque combat sécurisent plus l’intérieur de l’arène nationale que ses environs“, ont-ils remarqué. D’où leur slogan : “PAS DE SECURITE, PAS DE COMBAT DE LUTTE”. Ils demandent, à cet effet, aux citoyens de Pikine de s’approprier ce combat et de s’impliquer fortement dans les actions dont : “La tenue d’un point de presse pour une large diffusion de cette initiative ; L’organisation d’une grande mobilisation devant l’Arène nationale pour alerter les autorités avant le combat du 31 juillet ; L’organisation d’une grande marche pour remettre un mémorandum aux autorités“.
R

Nouveau commentaire :



AUTRES INFOS

Fermeture de Le Dantec : 55 corps à la morgue dont 30 mineurs non identifiés

Mali : Macky Sall a rencontré la veuve d'IBK

Académie royale militaire de Sandhurst : un fils de Kagame sort comme sous-lieutenants

Mamadou Gueye alias "Bouton" « J’ai longtemps été rejeté par des Femme à cause de... »

Danger de mort au-dessus de la tête des familles démunies

Qui est cette jeune dame que Malal Tall rend hommage?

Une fille de 18 ans mouille son père devant le juge Téléko: "Il me caressait, me léchait et me pénétrait"

Sénégal : Doudou Ka lance une grande restructuration du secteur Aéroportuaire (vidéo)

KOLDA : La mairie met à la disposition des artistes un studio d'enregistrement

Mariage Fama et Edou : La réaction de Ya Awa Rassoul


Flux RSS

Inscription à la newsletter