Nigéria : un agent coupe les cheveux des femmes

Mercredi 12 Avril 2017

Les Nigérians ont réagi avec colère et indignation à des images partagées sur Facebook et Twitter d'un agent masculin de sécurité routière qui coupe les cheveux des femmes fonctionnaires dans l'État de Rivers, dans le Sud-Est du Nigéria.
M. Kumapayi a justifié ses actes par le manque de respect du code de conduite sur les coiffures par ses collègues.



Les images polémiques ont été affichées sur la page Facebook du Corps fédéral de sécurité routière (FRSC), avant d'être supprimées.
L'attitude de l'agent a été fermement condamnée par les utilisateurs de Twitter notamment.

Des internautes nigérians ont également accusé M. Kumapayi de «leadership brutal». Plusieurs le condamnent d'avoir laissé les travailleuses "démoralisées".
À la suite des réactions de colère, le chef du FRSC, Boboye Oyeyemi, a ordonné le rappel de M. Kumapayi au siège social de l'organe dans la capitale fédérale, Abuja.
M. Kumapayi n'a pas encore commenté ses critiques, mais certains ont pris la défense de l'agent soutenant que les femmes devraient respecter le réglement du FRSC plutôt que de dénoncer quelqu'un qui faisait simplement son travail en le traitant de "méchant et sans cœur".
 BBC



AUTRES INFOS

Deso Dogg, ancien rappeur devenu jihadiste, tué en Syrie

Léa Soukeyna Ndiaye citée dans une rocambolesque affaire…

Le président français arrive à Saint-Louis : la mairie refait toutes les routes !

Rihanna annonce un projet de 187 milliards au Sénégal

Scandale: le bois Casamançais en Gambie, un blanc revendique...

Wally Seck : Tout ce que vous ne saviez pas sur sa fortune



La Casamance entre chagrin et colère après les meurtres !

Le fils d’une victime raconte: «Mon papa n’avait pas le choix en se rendant dans la foret. Car il n'y a rien à Ziguinchor... »

Assassinats de 13 personnes: les obsèques ont commencé à Ziguinchor (Regardez)

Les dérapages de Pierre Atépa Goudiaby sur la tuerie de Boffa

Audio: « Atepa Goudiaby doit être arrêté et entendu sur la tuerie de Boffa »

Les gendarmes "racketeurs" ont été sanctionnés

Les graves accusations du MFDC sur le Gouverneur, la gendarmerie et le procureur de Ziguinchor