Menu

Me Thiam sur les émeutes de Mars : « L' Etat n’est pas obligé d’indemniser les victimes privées...»

Jeudi 3 Mars 2022

Un an après les événements de Mars, les familles des victimes des émeutes continuent toujours de réclamer justice. Suite à ces nombreuses réclamations, l’agent judiciaire de l’Etat, Maitre Moussa Bocar Thiam a apporté des éclaircissements.

Sur Rfm, il souligne qu’une cinquantaine de dossiers sont en train d’être gérés. « Il est important de sauvegarder la paix et la tranquillité publique parce que ces événements malheureux ont conduit à des dégâts. Il y a beaucoup de victimes et des biens publics qui ont été saccagés  »,  campe-t-il d'emblée.

« S’agissant des victimes privées, effectivement il y a une cinquantaine de dossiers qui sont actuellement en cours. c’est pas une question simple à régler, et du point de vue juridique, je précise qu’il n’y a aucune disposition des textes de notre pays qui entraine automatiquement la responsabilité de l’Etat du fait de ces émeutes. Il n’y a pas de responsabilités immédiates de l’Etat par rapport a ces troubles, par rapport à ces dégâts », a souligné Maitre Moussa Bocar Thiam, agent judiciaire de l’Etat, sur Rfm.

Toutefois, il précise que juridiquement, les victimes n’ont pas droit à une indemnisation.

« Juridiquement, les victimes n’ont pas droit à une indemnisation. Par contre l’Etat dans sa clémence, préfère trouver des voies et moyens tout a fait humanitaires, tout a fait sociales d’indemniser ou de réparer le préjudice ou au moins une partie du préjudice pour les personnes privées qui n’ont absolument rien n'avoir avec ces émeutes et qui en sont des victimes », a précisé l’agent judiciaire de l’Etat.
Lisez encore

Nouveau commentaire :






AUTRES INFOS

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Lundi 26 Février 2024 (wolof)

Premier Bet Mali: Paris Sportifs et Casino en Ligne

France : une grande manifestation pour "dénoncer le putsch constitutionnel" de Macky Sall (images)

Groupe Futurs Médias : la journaliste Binta Diallo claque la porte

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Samedi 24 Février 2024 (wolof)

Meilleurs joueurs : vers la mise en place d'une commission technique

Allemagne: le Parlement légalise le cannabis récréatif...

Djonewar : Formation en Saponification et Javellisation au profit de la fédération FELOGIE

La Revue de Presse de Fatou Thiam Ngom du Vendredi 23 Février 2024 (wolof)

Le Réveil Quotidien du Samedi 24 février 2024


Flux RSS

Inscription à la newsletter