Menu

Madiambal Diagne : Le Géomètre de la discorde !

Mardi 23 Mars 2021

 « Cette longue crise a permis à notre pays de passer de l’illusion d’une ‘’Nation une et indivisible à la réalité d’une Nation indivisible, mais plurielle’’ » Je ne citerai que ce passage du long texte de Madiambal empreint de condescendance et d’irrespect pour le peuple sénégalais dans son entièreté, publié aujourd’hui dans ses colonnes (Le Quotidien).


Alain  Leblay disait « Vouloir contrer la mauvaise foi, revient à jouer à pile ou face avec une bille » Tant pis je m’y ferai quitte à passer l’hiver dehors !!
Madiambal est dangereux ! il avoue aujourd’hui dans sa chronique aux esprits crédules, son ambition de voir la Casamance autrement qu’elle ne fut et qu’elle n’est aujourd’hui. Il est certainement déjà déçu des sénégalais imbus de justice et de légalité de ne lui avoir pas laissé s’arroger la  prétention d’être le plus grand patriote du Sénégal en lisant sa chronique du jour « Le Prix de l’honneur d’un fils de Casamance .»


Le repère orthonormé de Madiambal Diagne par lequel il translate une origine ethnique ou ethnicise sur un résultat d’une consultation électorale, tout en occultant une historicité bien ancienne du vote au Sénégal  me semble insultant, irresponsable et sectariste. 
Je ne me ferai pas l’avocat d’Ousmane Sonko. Il devra pour les assertions de Madiambal Diagne, être son propre avocat car la dangerosité des propos dépasse largement la probité et la morale. 
Quand Madiambal  affirme sans ambages que Sonko « chercherait le bouclier communautariste de sa région d’origine, la Casamance, et singulièrement de son ethnie Diola », je ne crois pas qu’une autre personne puisse défendre Sonko mieux que Sonko. 


Diantre !  Que cherche-t-il à prouver, ce 
Madiambal ? Qui cherche-t-il à plaire au point de défaire tout ce qui a été entrepris ces deux dernières semaines par les Plus Hautes  Personnalités œcuméniques de ce pays pour ramener la paix sociale dans les cœurs des sénégalais? 
Madiambal est dangereux ; il est à surveiller de très près. Il ne dévoile pas son jeu. Les services dédiés devraient se pencher sur le cas de cet énergumène car je ne serais pas surpris de m’entendre dire qu’il entretiendrait des liens étroits avec le crime organisé.


En quoi, l’honnêteté de Aminata Assome DIATTA est-elle en cause, en disant tout haut ce que les esprits aussi retors que Madiambal savaient déjà et qu’ils gardaient comme une arme secrète pour lui renvoyer les projectiles en pleine figure ? L’attitude de Madame le Ministre s’appelle chez nous au Sénégal et particulièrement en Casamance, de la décence, de la responsabilité et de l’honnêteté car parmi ses soutiens politiques, il y a aussi des parents d’Ousmane Sonko. Elle a raison de dire que la Casamance et le Sénégal transcendent les ambitions politiques. Ça aussi fait partie de l’éducation reçue par Madame le Ministre de ses parents que Madiambal voudraient autrement que Casamançais.


Madiambal est dangereux  « Si le juge Mamadou Seck,  initialement en charge de cette affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr a prétexté et priorisé l’origine ethnique de son épouse pour se démettre », c’est dire donc que Sonko avait tort de le récuser car il lui aurait été d’un grand soutien. Pathétique !!


Madiambal est dangereux .J’ai la chance et l’honneur de me considérer comme un très proche du Dr Gnima Goudiaby, responsable de l’Alliance pour la République (APR) à Bignona. Et c’est tout de même surprenant pour un journaliste de la trempe et de l’expérience de Madiambal de montrer une aussi mauvaise foi au point même de cultiver l’infraction du débutant consistant à ne point recouper une information avant de la publier. Gnima lui aurait donné la bonne version de sa démission de la vice-présidence du Conseil Départemental de Bignona.  



Pour le bon ordre, Gnima a demandé à être déchargé de ses obligations pour une question de principe. En tant que femme ayant enfanté et parente proche de certaines victimes, elle préféré suspendre toute activité politique. Personnellement je trouve que c’est à son honneur. C’est dommage que Madiambal n’ait pas connu cette dame pleine d’humanité, et de bon sens. Elle a toujours loyalement travaillé pour son parti APR. Elle était un maillon important dans le dispositif du parti à Bignona.  



Je n’ai pas échangé avec Coumba Ndiaye, mais connaissant son attachement à la vie et aux relations humaines, je ne doute pas un seul instant qu’elle eut préféré se retirer de l’espace publique juste pour des raisons éthiques. Madiambal est dangereux, Affirmer que les victimes des saccages ne seraient que des « Nordistes » relève de la mauvaise foi et du mensonge éhonté visant à cultiver la confrontation des ethnies au Sénégal. 


Comment sans sourciller affirmer que   Monsieur Mamadou Lamine Keita  Maire de Bignona est lui aussi nordiste car sa maison a été saccagée, pour ne citer que lui ? S’il est nordiste, cela signifierait que M. Diagne aurait menti en accusant ces mêmes Casamançais de sectaires, eux qui ont confié la gestion de leur collectivité au nordiste. 


Quid d’Abdoulaye SANE, le franchisé de Total à Bignona qui a vu sa station bruler comme un feu de paille ? Je vous fais l’économie d’une liste aussi longue que mon bras. Je laisse l’entière responsabilité à Madiambal de cliver Moussa Baldé, Doudou Kâ, Victorine Ndèye et Dr Ibrahima Mendy, ces sénégalais  qui n’ont ni de par leurs agissements encore moins leur comportement montré qu’ils appartenaient à entité autre que le Sénégal. Je les connais tous et c’est avec beaucoup d’engagement, de fierté et d’abnégation qu’ils ont toujours accompagné le Président de la République dans son sacerdoce. Ils se sont toujours considérés comme responsables politiques en Casamance sans arrière-pensée aucune. Du moins à ce que je sache !


Madiambal est dangereux. Avec sa géométrie il arrive même, à faire des translations d’évènements ayant lieu en Gambie sur la Casamance….. J’en ai le frisson. Anyway, il faut un tout pour faire une république, des tordus, des manipulateurs et des citoyens honnêtes et loyaux. Si cette publication a pour objet de justifier une prochaine mise à l’écart des personnalités de la Casamance des sphères de commandement simplement parce que suspectés d’être de connivence avec Sonko, celui qui contribuera à légitimer de telles assertions dans la mémoire collective portera la responsabilité.

Xavier DIATTA

La Redaction



AUTRES INFOS

Bassirou Diomaye Faye de Pastef chez Mame Boye Diao de l'APR

Baptême des 9 bébés maliens nés à Casablanca, découvrez leurs prénoms

Quarante ans après, l'héritage de la légende du reggae Bob Marley reste vivace

L'émission "Taku Show" de Walf Tv provoque la colère du Tchad

Les sorties médiatiques d’Ahmed Khalifa NIASSE désormais réservées...

France: le tueur en série Michel Fourniret est mort

Halima Gadji tente de justifier le divorce

TV& RADIOS

Me Moussa Bocar Thiam : «La décision de la Cour de la CEDEAO est une erreur monumentale»

El Hadji Diouf révèle: "Brunu Metsu m'a dit qu'il préfère étre inhumé au coté de..."

Liberté de la presse : Les journalistes de Ziguinchor dans la rue

Fatoumata Ndiaye "Au Fouta, ils traquent des jeunes qui s'opposent au régime de Macky "

Pape Ndiaye révèle : "Le procureur m'a dit que Imam Ndao avait un projet de faire exploser le mausolée de..."

"Il y a des ministres et DG qui n'obéissent pas aux ordres de Macky", selon Serigne Mbacké Bara Doly confirme

VIDÉO: L'activiste Mame Sène fait des graves révélations sur les griots de Macky Sall



Inscription à la newsletter

Recherche